IPG absorbe son homologue Affaire de Contacts

12/09/14 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Source: Datanews

IPG Group, l'ex-IP Globalnet, s'étend encore en France avec un nouveau rachat.

IPG absorbe son homologue Affaire de Contacts

IPG Group, l'ex-IP Globalnet, s'étend encore en France avec un nouveau rachat. Outre son siège principal parisien, Affaire de Contacts possède des filiales à Chartres et Vendôme. Elle occupe 125 personnes en tout. Plus tôt cette année, IPG Group avait aussi repris un centre de contacts à Roubaix.

Précédemment déjà, IPG avait laissé entendre qu'il voulait croître à l'échelle internationale. "Depuis quelques mois, nous sommes ancrés en France avec notre filiale de Roubaix. Nous sommes dès lors ravis de pouvoir très vite étendre encore nos activités avec nos nouveaux bureaux de Chartres et Vendôme," a déclaré Jac Vermeer, CEO d'IPG International.

Aujourd'hui, IPG est actif en France, aux Pays-Bas et au Maroc. Chez nous, le groupe dispose de centres de contacts à Bruxelles, Gand, Anvers, Louvain, Hasselt et Liège. A l'entendre, il est ainsi la principale entreprise de centres de contacts de notre pays, depuis qu'il a racheté SNT Belgium fin 2013.

Au niveau mondial, plus de deux mille personnes travaillent pour le groupe, qui existe depuis 1999. Il est ainsi le premier employeur de la holding mère Koramic, une société d'investissement privée qui possède quelque quatre mille collaborateurs dans vingt pays.

Nos partenaires