iOS recense plus de téléchargements d'applis qu'Android en Belgique

24/10/14 à 12:17 - Mise à jour à 12:16

Source: Datanews

Même si la plupart des smartphones et tablettes tournent sur Android, l'on télécharge en Belgique davantage d'applis pour iOS.

iOS recense plus de téléchargements d'applis qu'Android en Belgique

* © iStock

C'est là l'une des observations tirées de State of Mobile, le rapport annuel du créateur gantois d'applis In The Pocket que notre rédaction a pu consulter. Parmi les applis (surtout orientées sur la Belgique) de l'entreprise, un peu moins de soixante pour cent des téléchargements concernent iOS, et le reste est consacré en grande partie à Android.

2014 allait être l'année des 'wearables'. Même si ces gadgets sont bien là et offrent des perspectives, In The Pocket s'attend à ce que la ruée se fasse encore quelque peu attendre. "Le marché des montres connectées ne représente aujourd'hui qu'une goutte dans l'océan. Il ne fait aucun doute qu'il va croître, mais actuellement, personne ne gagne encore d'argent avec ces gadgets", peut-on lire dans le rapport. Leur popularité va certes augmenter, mais 2015 ne sera pas encore, selon le producteur d'applis, l'année au cours de laquelle la montre intelligente remplacera le smartphone comme premier écran.

Le rapport fait observer aussi que nous consacrons aujourd'hui plus de temps aux applis, mais que nous n'en téléchargeons pas davantage pour autant. L'époque où nous téléchargions n'importe quelle appli, est révolue. In The Pocket en distingue trois sortes: les applis que nous aimons posséder (par exemple Tinder ou Snapchat), celles que nous utilisons au travail et ce qu'on appelle les applis éphémères: des applications que nous utilisons temporairement ou en certains endroits, avant parfois de les supprimer. Pensons à des applis de festivals ou de voyages.

Nous consacrons également plus de temps à des applis qu'au web mobile. L'an dernier, le rapport était encore de 80-20 contre 86-14 (source: Statista) aujourd'hui. Si l'on transpose cela aux médias numériques, l'on consacre un peu plus de cinquante pour cent de notre temps aux applis, quelque quarante pour cent au PC et moins de dix pour cent aux sites web mobiles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires