Inye, une tablette à la mesure de l'Afrique

24/07/12 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

Le Nigérian Sahid Adepoju est le concepteur de l'Inye, une tablette destinée au continent noir.

Inye, une tablette à la mesure de l'Afrique

Le Nigérian Sahid Adepoju est le concepteur de l'Inye, une tablette destinée au continent noir.

Sahid Adepoju (29 ans), dont la série de la BBC African Dream retrace le parcours, a étudié les mathématiques et l'informatique au Nigéria et en Grande-Bretagne. Après ses études, il a travaillé un temps pour une société de consulting qui l'a licencié au bout de quelques mois. Tout cela est arrivé à l'époque où Apple commercialisait l'iPad, et Sahid est rentré chez lui avec un projet grandiose : construire une tablette pour le marché africain. Selon lui, les étudiants d'Afrique constituaient un important marché peu exploité.

Il a réussi à lever plus de 75.000 euros de capital auprès de sa famille et de ses amis pour créer sa société, Encipher Group, et donner vie à son idée : une tablette à la mesure du marché africain - autrement dit, des applications locales ciblant les besoins africains, et un prix de vente convivial.

Les cent premiers exemplaires de l'Inye ("Premier" en langue igala) ont été construits en Chine. Après un feed-back des utilisateurs en 2010, une deuxième version a vu le jour en mai 2011. L'appareil, qui tourne sous Android, est doté d'un écran tactile 7 pouces, d'un processeur cadencé à 800 Mhz, de 4 Gb de mémoire interne et possède 6 à 8 heures d'autonomie. Il supporte le Wifi, la 3G et Bluetooth.

Encipher s'efforce de créer elle-même, ou en collaboration avec des développeurs locaux, des apps pertinentes pour la tablette. On trouve ainsi des applications sur le HIV, l'eau et la santé publique. L'Inye 2 est en vente pour moins de 300 euros, et si Adepoju et les siens cherchent encore des fonds pour la commercialisation à grande échelle, l'intérêt des médias est déjà bien présent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires