Intelligent s'ancre sur le marché danois

20/12/16 à 00:00 - Mise à jour à 09:16

Source: Datanews

Le groupe holding dans le giron duquel se trouve Combell, rachète pas moins de trois entreprises et bénéficiera ainsi d'une position de force dans le paysage d'hébergement danois.

Intelligent s'ancre sur le marché danois

Jonas Dhaenens © Thomas De Boever.

DanDomain, Solido Hosting et Jaynet Group passent entre les mains d'Intelligent, le groupe holding par-dessus Combell, Sentia, Openminds et Easyhost entre autres. DanDomain collaborera étroitement avec Combell. L'entreprise occupe septante personnes, possède 75.000 clients et dispose d'une solide expertise en hébergement et en e-commerce avec son produit pour magasins web. La marque continuera d'opérer sous sa propre appellation au Danemark.

Quant à Solido Hosting et Jaynet Group, elles se focalisent sur des solutions plus complexes pour le segment professionnel. Elles seront rebaptisées en Sentia. En rachetant ces trois entreprises, Intelligent devient directement le principal hébergeur au Danemark.

Le choix du Danemark est logique, selon Jimmy Cappaert, business developer chez Intelligent: "Le marché danois est très intéressant, parce qu'il ressemble fortement à ceux de la Belgique et des Pays-Bas au niveau de la taille et de la culture."

Même s'il est encore trop tôt pour des plans concrets, le Danemark représente aussi une intéressante base pour les futurs clients et des rachats en Scandinavie. Aujourd'hui déjà, DanDomain a des clients dans ses pays voisins, mais l'entreprise se concentre principalement sur le Danemark. Avec ces trois rachats, l'entreprise devient aussitôt le numéro un de ce marché.

Stratégie de rachats

Pour Intelligent, les rachats font partie de sa stratégie. Elle y arrive grâce notamment à du capital de croissance issu de la direction et de Waterland Private Equity. Rien que cette année, elle a déjà racheté HostingXS et Byte aux Pays-Bas, ainsi que la belge Openminds. L'entreprise entend devenir l'un des principaux groupes d'hébergement européens et, après de précédents rachats aux Pays-Bas, elle entend à présent prendre position en Europe du Nord. Voilà qui devrait se traduire à terme par des synergies.

"La technologie que l'on développe soi-même, est directement disponible pour des dizaines de milliers de clients plutôt que des centaines. Il en résulte que l'on peut donc développer plus et plus vite", déclare Cappaert. En tout, Intelligent Group compte désormais quelque 550 personnes après les rachats et table sur un chiffre d'affaires consolidé de 95 millions d'euros dans les trois pays.

Expertise

La connaissance locale, notamment en e-commerce, de DanDomain, joue également un rôle. "Il y a beaucoup d'expertise dans les entreprises que nous reprenons à présent, qui n'est pas encore présente chez nous, et vice versa. Nous avons trouvé beaucoup de points, où nous pourrons nous renforcer mutuellement. Cela se fera à coup sûr dans les années à venir."

La filiale danoise d'Intelligent disposera aussi de sa propre équipe directoriale. Le département PME du groupe sera dirigé par Ronnie Bach Nielsen, jusqu'à présent CEO de DanDomain. Les activités 'enterprise', qui s'appelleront bientôt Sentia Denemarken, seront, elles, placées sous la direction de Michael Meister, qui dirigeait Jaynet.

Jonas Dhaenens, CEO d'Intelligent, a été désigné en mai par Data News ICT Personality of the Year. Découvrez ici son interview.

Claus Kuno (CFO Jaynet), Jakob Kjærgaard, Ian Zein, Michael Meister, Bo Erichsen (CTO Jaynet), Morten Jensen (Sales & Marketing Director Jaynet)

Claus Kuno (CFO Jaynet), Jakob Kjærgaard, Ian Zein, Michael Meister, Bo Erichsen (CTO Jaynet), Morten Jensen (Sales & Marketing Director Jaynet) © .

Nos partenaires