Intel renonce au projet 'One laptop per child'

04/01/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Intel quitte le projet 'One laptop per child' (OLPC) visant à fournir des ordinateurs bon marché aux enfants de pays en voie de développement. Le fabricant américain de puces annonce qu'il bloque tous ses fonds et met fin à ses programmes d'assistance technique. 'Des divergences de vues à connotation philosophique' seraient à la base de cette décision.

Intel quitte le projet 'One laptop per child' (OLPC) visant à fournir des ordinateurs bon marché aux enfants de pays en voie de développement. Le fabricant américain de puces annonce qu'il bloque tous ses fonds et met fin à ses programmes d'assistance technique. 'Des divergences de vues à connotation philosophique' seraient à la base de cette décision.

L'ordinateur portable à moindre coût pour les enfants est une initiative de l'organisation américaine sans but lucratif OLPC, l'abréviation de 'One laptop per child'. La machine est spécialement équipée pour les pays en voie de développement: un écran lisible même en plein soleil, un accu susceptible d'être rechargé au moyen d'une pompe ou de l'énergie solaire et un boîtier étanche. Le prix du portable XO est à présent encore de 180 dollars, mais l'objectif est de fournir à terme la machine au prix rond de 100 dollars.La décision d'Intel est durement ressentie par OLPC. Après un début difficile, pas mal de pays en voie de développement ont commencé à s'intéresser au projet et à passer des commandes importantes. Dans des pays comme le Cambodge, l'Afghanistan, le Rwanda et Haïti, plus de 25.000 enfants attendent déjà leur ordinateur.

Intel même a toujours eu des doutes vis-à-vis du projet. Au début, l'entreprise parlait même d'une 'invention inutile'. Selon des initiés, cela est dû au fait qu'Intel craint de perdre ses parts de marché dans les pays en voie de développement.

Nos partenaires