Intel mise sur le Xeon à six coeurs

17/09/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Son prochain pas dans le monde x86 multicoeur, Intel va l'accomplir avec un 'six core' Xeon, alias 'Dunnington'.

Son prochain pas dans le monde x86 multicoeur, Intel va l'accomplir avec un 'six core' Xeon, alias 'Dunnington'.

Si les ordinateurs de bureau ne peuvent encore exploiter pleinement les performances de processeurs multicoeurs, tel est nettement plus le cas des serveurs avec leurs applications de base de données, ERP et d'autres encore. Dans le cadre de sa série 7400 de processeurs Xeon annoncée lundi, Intel va lancer des processeurs à six coeurs qui, en combinaison avec une plaquette de type '16-sockets' (offrant des connecteurs pour 16 processeurs), générera un serveur à 96 noyaux de calcul.

Fabriqués selon la technologie 45 nm, cadencés à une vitesse d'horloge de 2,66 GHz max. et équipés d'une mémoire cache partagée de 16 Mo, ces processeurs supporteront aussi la technologie de virtualisation FlexMigration d'Intel. Ils seront compatibles avec le jeu de puces 7300 existant, afin d'être intégrés rapidement aux systèmes incorporant jusqu'à 256 Go de mémoire. Des sociétés comme Dell, Fujitsu, HP, IBM et Sun préparent déjà des ordinateurs à ces nouveaux processeurs.

Intel affirme aussi avoir accordé pour cette nouvelle série de processeurs une attention toute particulière à leur faible consommation énergétique. Une variante consommerait moins de 11 watts par coeur.

En lançant cette série, Intel augmente non seulement la pression sur les fabricants d'autres processeurs multicoeurs, mais suscite aussi la question de savoir dans quelle mesure la série Xeon ne va pas éliminer progressivement le droit à l'existence du processeur Itanium.

Nos partenaires