Intel lance le SSD le plus rapide

26/11/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Intel accroît la vitesse de son solid state drive (SSD) le plus performant pour la porter à 250 mégabits par seconde (Mbps). Il s'agit là en fait de la vitesse à laquelle les unités lisent les données car la vitesse d'écriture est nettement plus faible.

Intel accroît la vitesse de son solid state drive (SSD) le plus performant pour la porter à 250 mégabits par seconde (Mbps). Il s'agit là en fait de la vitesse à laquelle les unités lisent les données car la vitesse d'écriture est nettement plus faible.

Les SSD sont en train d'effectuer une manoeuvre de rattrapage vis-à-vis des disques durs. Les inconvénients des SSD sont leur capacité de stockage relativement réduite et leur prix élevé. Les fabricants de puces sont en train de remédier activement au premier problème. Et ils tentent de résoudre le second par une production de masse. Samsung a ainsi récemment dévoilé un SSD d'une capacité de pas moins de 256 giga-octets (Go), et voici à présent qu'Intel propose un modèle plus véloce.

Le fabricant de puces a en effet conçu un SSD d'une capacité de stockage de 32 giga-octets qui peut atteindre une vitesse de lecture de pas moins de 250 mégabits par seconde (Mbps), ce qui est quasi suffisant pour exploiter au maximum la connexion SATA. Cette deuxième génération de SATA se caractérise par une largeur de bande maximale de 300 Mbps. La troisième génération est déjà annoncée et offrira 600 Mbps.

Le nouveau bolide d'Intel présente cependant une vitesse d'écriture nettement plus faible, puisque le SSD X25-E Extreme n'atteint 'que' 170 Mbps. En vitesse de lecture, Intel dépasse donc son concurrent Samsung qui vient de présenter un modèle atteignant 220 Mbps. Mais en vitesse d'écriture, c'est l'entreprise coréenne qui l'emporte, puisque son nouveau SSD atteint 200 Mbps.

Intel a réussi à augmenter la vitesse en utilisant plusieurs puces en parallèle dans son SSD. Samsung fait de même dans son nouveau top modèle. Cela permet de répartir les données sur les différentes puces de mémoire flash. Alors que Samsung exploite ainsi huit canaux de transfert vers les puces de mémoire, Intel en utilise dix.

Nos partenaires