Intégration réussie dans le réseau Sappi pour RealDolmen

17/09/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

RealDolmen a en peu de temps intégré quatre usines rachetées - soit 1.300 nouveaux collaborateurs - au réseau du fabricant de papier Sappi et ce, en vertu d'un accord d'une valeur de quelque 2 millions d'euros.

RealDolmen a en peu de temps intégré quatre usines rachetées - soit 1.300 nouveaux collaborateurs - au réseau du fabricant de papier Sappi et ce, en vertu d'un accord d'une valeur de quelque 2 millions d'euros.

Sappi Fine Paper Europe, une division de South African Pulp & Paper Industry ayant son siège à Bruxelles, a initié fin 2008 les préliminaires à la reprise de 4 usines de papier appartenant à M-real. Sappi envisageait le concept d'un environnement basé Citrix XenApp avec des applications virtualisées. Elle demanda pour ce faire l'aide du 'fournisseur domestique' RealDolmen.

Avant le rachat proprement dit, Sappi n'avait pas d'accès ni aux usines, ni aux postes de travail, ni aux serveurs. Il n'empêche que les travailleurs durent dès le lendemain de la reprise faire partie du réseau de Sappi. Voilà pourquoi un nouveau centre de données a été mis en oeuvre en Autriche. Une fois le rachat entériné, le 1er janvier 2009, tous les nouveaux employés de Sappi purent, à partir de leur poste de travail et via un navigateur, accéder à un bureau publié sur XenApp et comprenant les applications nécessaires. Dans une deuxième phase, chaque usine a alors pu disposer de deux centres de données propres, dans lesquels l'environnement du centre de données autrichien avait été reconstitué. Le centre de données autrichien est lui-même à présent utilisé par les vendeurs dans toute l'Europe. Lors de la migration, 1.500 applications de Sappi ont aussi été standardisées et ramenées à quelque 200.

Les options technologiques du projet ont été notamment la virtualisation des applications côté serveur Citrix XenApp (l'ex-'server-based computing'), la diffusion des applications, Provisioning Server, RES PowerFuse, ThinPrint et de nouveaux serveurs de type lame et thin clients HP. Toute cette opération a coûté quelque 2 millions d'euros à Sappi.

Nos partenaires