Intec transforme des formations informatiques en travail

23/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 22/05/07 à 23:59

Source: Datanews

Près de 70% des demandeurs d'emploi bruxellois qui ont suivi une formation informatique auprès d'Intec trouvent directement un travail, et 40% se voient même proposer un job pendant leur cycle. Intec vient également d'installer un laboratoire.

Chaque année, l'asbl bruxelloise Intec propose une formation informatique à quelque 240 personnes, ce qui correspond au total à 70.000 cours. "Il s'agit principalement de demandeurs d'emploi. Intec est en effet axé sur l'emploi", explique son directeur, Luc Cattoor. Et apparemment, la méthode est efficace. La majorité (85%) des candidats réussissent le cours et près des trois-quarts trouvent un travail après la formation en informatique. Intec, qui collabore avec le VDAB (chacun reçoit une attestation du VDAB - l'équivalent flamand de l'Onem/Orbem), propose neuf formations dont la plupart durent neuf mois. Il s'agit notamment de formations de techniciens PC et réseau, de spécialistes système et réseau, de collaborateurs 'helpdesk', de développeurs Web, et même d'une formation axée sur Linux. "Pour les services de 'helpdesk', nous avons déjà trouvé du travail à plus de 100 personnes, notamment chez Systemat et Scarlet. IBM, Econocom et la banque ING sont également venus frapper à notre porte." Intec est la seule asbl flamande de la région bruxelloise qui se consacre aux formations informatiques pour demandeurs d'emploi. Elles sont au nombre de cinq pour les francophones. "Des personnes parlant une autre langue viennent également se présenter, mais elles reçoivent directement aussi un cours de langue à l'appui." Les élèves sont âgés en moyenne de 27 à 35 ans. Trente personnes sont employées au sein d'Intec même. Depuis peu, un petit labo a également été installé dans l'immeuble bruxellois, avec des serveurs et des stations de travail HP, des pare-feux et des routeurs notamment de Cisco et D-Link. Les élèves doivent alors résoudre un problème dans le réseau VPN dans un délai relativement court.L'un des points délicats de la formation reste évidemment la disponibilité du matériel et des logiciels nécessaires. Dans le cadre du programme Inoptec, elle peut néanmoins faire appel à une partie des PC des cabinets lorsque ceux-ci renouvellent leur parc informatique. Par le biais du programme de donateurs de Microsoft et Cisco, des produits peuvent également être achetés une fois par an à un bon prix auprès de ces sociétés.Intec fait également partie du Centre de Référence Professionnelle TIC bruxellois (qui sera bientôt rebaptisé Evoliris) qui réunit toutes les organisations de formation et d'emploi. Depuis quelque temps, Intec propose d'ailleurs des journées de formation gratuite sur Vista, par exemple, auxquels peuvent participer des entreprises. "Ils sont limités à 24 personnes. L'objectif principal est de renforcer le lien entre les entreprises et nos formations", indique Luc Cattoor.

Nos partenaires