ING renégocie ses contrats IT

28/01/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

La banque ING envisage de remettre à plat l'ensemble de ses contrats IT. Les observateurs évoquent une possible réduction de 10 à 15% de la valeur de ces contrats.

La banque ING envisage de remettre à plat l'ensemble de ses contrats IT. Les observateurs évoquent une possible réduction de 10 à 15% de la valeur de ces contrats.

La vingtaine de fournisseurs de services IT "privilégiés" ont d'ailleurs reçu avant les fêtes de fin d'année une demande de participation à une e-auction pour présenter leurs tarifs pour 2009. Les résultats doivent être connus dans les prochians jours.

Le fournisseur le plus important d'ING Belgique est Unisys qui assure la migration de Cobol vers les systèmes ouverts. L'an dernier, un contrat de gestion de desktops a par ailleurs été confié à Atos, Getronics et KPN. Diverses sources font été de problèmes au niveau de la qualité du service. De même, Belgacom figure sur la liste des grands fournisseurs. Le budget IT total d'ING Belgique est d'environ 320 millions EUR. Une économie de 10 à 15% représenterait donc de 32 à 48 millions EUR.

Par ailleurs, sur les 7.000 licenciements annoncés, les informaticiens ne seront sans doute pas épargnés, même si un porte-parole minimise: "Certes, le dossier est examiné avec toute l'attention qui se doit, mais l'IT est vraiment cruciale pour la banque." Dans notre pays, ING occuperait quelque 900 informaticiens en interne, auxquels il faut ajouter entre 300 et 500 externes. C'est peut-être à ce niveau que les économies seront réalisées.

Nos partenaires