ING externalise

14/12/06 à 00:00 - Mise à jour à 13/12/06 à 23:59

Source: Datanews

La déclaration d'intention conclue avec les 4 fournisseurs de services ICT 'préférés' (Accenture, Atos Origin, Getronics et KPN) étant signée, l'on ajoute à présent les points relatifs à la fourniture des postes de travail au contrat d'externalisation définitif du groupe bancaire ING. 750 millions d'euros seront répartis entre les 4 parties et ce sur 7 ans.

Alors que nous évoquions [en juillet dernier encore un montant de 800 millions d'euros sur 5 ans], ING a clairement pu grapiller encore quelques euros ci et là. Accenture, Atos Origin, Getronics et KPN se sont mis d'accord sur un contrat d'une valeur globale de 750 millions d'euros étalés sur 7 ans. En Belgique et aux Pays-Bas, 430 personnes passeront chez les 4 entreprises de services ICT.Le contrat porte sur la livraison de postes de travail pour les 53.000 employés d'ING dans toute l'Europe. Cela signifie que les fournisseurs de services se chargeront de la fourniture, de l'installation, de la maintenance et du support des PC, imprimantes et téléphones.Accenture supervisera l'ensemble du projet et gérera les contrats des fournisseurs. L'entreprise de consultance recevra pour ce faire 52 millions d'euros du gâteau, soit le plus petit montant des 4. L'entreprise télécoms néerlandaise KPN bénéfiecera, elle, du plus gros morceau, à savoir 269 millions d'euros. Elle sera responsable de toute la communication tant fixe que mobile, des centres d'appels, des réseaux LAN et des possibilités de conférence pour les collaborateurs belges et néerlandais d'ING.216 millions d'euros seront attribués à Atos Origin, qui aura en charge toute l'architecture, la gestion 'back-end' de l'automatisation bureautique chez ING, et la gestion des serveurs. Atos Origin s'occupera aussi des services en matière d'accès des utilisateurs, de la conception et du support, ainsi que de la gestion des applications.Getronics, enfin, récoltera 213 millions d'euros pour tous ses services 'helpdesk'. L'entreprise règlera aussi le support des utilisateurs sur site, se chargera de l'achat du matériel de bureau et des moyens d'exploitation, et gérera le stock et l'utilisation de l'équipement des utilisateurs. Selon Getronics, ces tâches impliqueront pour elle un chiffre d'affaires supplémentaire de 21 millions d'euros via des contrats signés avec des sous-traitants.

Nos partenaires