Infrabel à la recherche de pirates éthiques

31/05/16 à 13:42 - Mise à jour à 13:41

Source: Datanews

Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel vient de lancer une procédure d'adjudication pour des pirates éthiques. Ces derniers auront pour mission de tester la sécurité des services ICT de l'entreprise et se livreront entre autres à des tests de pénétration et à de l'ingénierie sociale.

Infrabel à la recherche de pirates éthiques

© BELGA

Infrabel recherche des sociétés pour "exécuter régulièrement des piratages éthiques afin d'évaluer le niveau de sécurité de ses informations". Elle envisage des tests mettant en évidence les éventuels points faibles tant techniques, organisationnels qu'humains.

L'entreprise pense notamment à des tests de pénétration, des tentatives de prise de contrôle de son site web, des campagnes visant à mettre la main via e-mail sur des données privées (phishing ou hameçonnage) ou de l'ingénierie sociale, par laquelle on tente de subtiliser des données importantes au personnel stratégique du rail.

Concrètement, Infrabel recherche trois fournisseurs de services qui pourraient être recrutés pour une durée de quatre ans (minimum) à six ans (maximum). Les candidats doivent s'inscrire pour le 4 juillet au plus tard. Le cahier des charges ne sera transmis qu'après qu'un accord de confidentialité ait été signé. Infrabel gère en Belgique quelque 3.600 kilomètres de lignes ferroviaires. Chaque jour, des centaines de milliers de passagers se déplacent en train dans notre pays. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires