Infor lance une offre hostile sur Lawson

15/03/11 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Datanews

C'est l'émoi sur le marché intermédiaire de l'ERP: Infor, conjointement avec l'investisseur Golden Gate Capital, a lancé une offre d'un montant d'1,84 milliard de dollars sur son concurrent Lawson. Une offre hostile il est vrai, dont l'issue est donc encore incertaine. Infor et Lawson opèrent quelque peu à l'ombre des géants des logiciels professionnels, tels Oracle et SAP, mais se distinguent nettement sur le marché des entreprises moyennes. En 2010, Lawson a enregistré un chiffre d'affaires de 736 millions de dollars. Pour sa part, Infor a réalisé un chiffre d'affaires d'1,8 milliard de dollars au terme d'une série de rachats (dont SSA Global, qui avait elle-même repris la néerlandaise Baan, il y a quelques années).

Infor lance une offre hostile sur Lawson

C'est l'émoi sur le marché intermédiaire de l'ERP: Infor, conjointement avec l'investisseur Golden Gate Capital, a lancé une offre d'un montant d'1,84 milliard de dollars sur son concurrent Lawson. Une offre hostile il est vrai, dont l'issue est donc encore incertaine.

Infor et Lawson opèrent quelque peu à l'ombre des géants des logiciels professionnels, tels Oracle et SAP, mais se distinguent nettement sur le marché des entreprises moyennes. En 2010, Lawson a enregistré un chiffre d'affaires de 736 millions de dollars. Pour sa part, Infor a réalisé un chiffre d'affaires d'1,8 milliard de dollars au terme d'une série de rachats (dont SSA Global, qui avait elle-même repris la néerlandaise Baan, il y a quelques années). L'entreprise est du reste dirigée par Charles Philips, qui quitta Oracle, il n'y a pas si longtemps, lorsque Mark Hurd, l'ex-CEO de HP, y débarqua. Chez Oracle, Philips mena à bien les grands rachats de Siebel, PeopleSoft et JD Edwards notamment.

L'offre lancée par Infor sur Lawson arrive 5 ans après une précédente phase de consolidation sur le marché intermédiaire de l'ERP. Lawson avait à l'époque racheté la suédoise Intentie. Infor engloutit ensuite SSA Global. Le rachat de Lawson accroîtrait la gamme logicielle d'Infor - entre autres par une offre 'cloud' - ainsi que sa clientèle. Mais le chevauchement des solutions proposées par l'entreprise ne s'en trouverait pas éclairci, que du contraire.

En tout cas, la combinaison des deux entreprises générerait un chiffre d'affaires compris entre 2,5 et 3 milliards de dollars. Dès à présent, les médias américains spéculent sur le fait que la firme ainsi constituée deviendrait alors une cible de rachat attractive pour IBM ou - éventuellement - Oracle.

Le rachat doit évidemment d'abord être encore approuvé par la direction et les actionnaires de Lawson et des autorités antitrust. Un signe avant-coureur que cela pourrait en être ainsi, c'est que Carl Icahn, cet investisseur guérillero de mauvaise réputation a progressivement augmenté sa participation dans Lawson fin de l'année dernière et début de cette année. Et quand le puissant Icahn tente de provoquer un rachat...

En savoir plus sur:

Nos partenaires