iNEWiT en passe d'augmenter son capital avant un lancement européen

19/12/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

iNEWiT, une jeune entreprise malinoise qui développe et vend la caméra de surveillance sans fil VIU, prépare une augmentation de capital au premier trimestre 2009. Elle a dans ce but fait appel à l'agent franco-suisse Blueprint Advisors.

iNEWiT, une jeune entreprise malinoise qui développe et vend la caméra de surveillance sans fil VIU, prépare une augmentation de capital au premier trimestre 2009. Elle a dans ce but fait appel à l'agent franco-suisse Blueprint Advisors.

C'est au troisième trimestre de 2009 que sortira la VIU 2, qui sera nettement plus compacte et élégante que la version précédente. "Le concept est dû à MaDe productdesign. Flextronics SBS Design y a aussi contribué concrètement. La production se fera dans un premier temps en Hongrie", déclare Koen Faes, administrateur délégué de l'entreprise.

iNEWiT avait précédemment déjà récolté quelque 4,1 millions d'euros de capital et de primes d'émission de la part d'Allegro Investment Fund, Big Bang Ventures, Qwest for Growth, Vinnof et de plusieurs 'business angels'. Son dernier bilan annuel, qui s'est clôturé fin mars, affiche une perte d'exploitation d'1,6 million d'euros et une perte reportée de 2,2 millions d'euros. "Nous effectuons des réorganisations pour réduire notre cashdrain", ajoute Koen Faes. iNEWiT occupe quatorze personnes.

En juin, le conseil d'administration a décidé de se concentrer sur le marché à la consommation. Dès le début, iNEWiT a choisi de vendre la VIU par le biais d'opérateurs de réseaux mobiles, en combinaison avec un abonnement de données. Vodacom, la filiale sud-africaine de Vodafone, en fut le premier client en novembre 2007. Depuis quelques mois, la VIU est également disponible en Belgique, en France et aux Pays-Bas. iNEWIT négocie entre autres aussi avec des opérateurs britanniques et allemands. Cette année, le portefeuille VIU a été entièrement adapté à la mesure des opérateurs mobiles, selon Faes.

En septembre, iNEWiT engageait Bernard Souffree, ex-directeur des ventes chez Option, en tant que 'vice-president sales', un homme qui possède une solide dose d'expérience avec les opérateurs. Des liens subsistent d'ailleurs entre les deux entreprises. "iNEWiT achète des modules de données chez nous", confirme Jan Poté, porte-parole d'Option. Koen Faes et Jan Callewaert, directeur d'Option, siègent ensemble au sein du CEO-Forum des jeunes entrepreneurs. Et le président, Marc Devis, a, à son époque Xircom, collaboré étroitement avec Filip Beurms, l'actuel 'vice-president global sales & distribution' d'Option. Lors du prochain congrès GSM de Barcelone, il est possible qu'iNEWiT se retrouve sur le stand d'Option. Faes: "Nous allons encore amplifier notre collaboration."

Source: Trends/Tendances

Nos partenaires