Imec ouvre un bureau à Taiwan

22/01/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le centre louvaniste de recherche en matière de nanotechnologie et de puces Imec inaugure officiellement son bureau dans le parc scientifique Hsinchu de Taiwan. A terme, il devrait servir de tremplin vers des collaborations à la fois plus nombreuses et plus étroites avec des entreprises et des institutions académiques locales.

Le centre louvaniste de recherche en matière de nanotechnologie et de puces Imec inaugure officiellement son bureau dans le parc scientifique Hsinchu de Taiwan. A terme, il devrait servir de tremplin vers des collaborations à la fois plus nombreuses et plus étroites avec des entreprises et des institutions académiques locales.

Imec entretient aujourd'hui déjà de très bons contacts avec des producteurs taïwanais de puces, tels TSMC, mais leur collaboration pourra encore être amplifiée et étendue vers d'autres entreprises par le biais de ce bureau. L'on pense ici concrètement à l'offre de formations spécialisées en micro-électronique, à des collaborations en matière de concepts de puces et de systèmes, ainsi qu'à la création de technologies de processus hétérogènes en vue d'une utilisation dans des détecteurs, en biotechnologie, etc. Imec promotionnera par cette voie aussi auprès des producteurs taïwanais sa capacité de production en vue de l'élaboration de prototypes de puces en petites séries. Imec propose ce service depuis 1984 déjà (depuis 1995 sous l'appellation Europractice).

Avec ce bureau, Imec n'en est certainement pas à son coup d'essai en matière de représentation internationale. Le centre a en effet déjà des filiales aux Etats-Unis (San Jose) et en Chine (Shanghai), ainsi qu'un représentant au Japon. Aux Pays-Bas, Imec a également fondé un centre de recherche près d'Eindhoven - le centre Holst - en charge notamment du développement d'applications pour détecteurs, systèmes biotechnologiques, systèmes de monitoring médical, etc.

Nos partenaires