Imec lance le processeur flexible

22/07/11 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Datanews

L'invention ouvre la voie vers de gadgets tels que les écrans et les panneaux d'affichage flexibles.

Imec lance le processeur flexible

Imec, l'institut de recherche basé à Louvain, vient de lancer un microprocesseur en plastique. Cette nouvelle invention ouvre la voie vers de nouveaux gadgets techniques tels que les écrans et les panneaux d'affichage flexibles.

Le processeur se compose de quatre mille transistors en plastique qui amplifient ou relient entre eux des signaux électroniques. "Nous avons monté les transistors sur un film semblable à un film alimentaire", explique le directeur de recherche Jan Genoe au Standaard.

Ce microprocesseur en plastique est donc non seulement flexible, mais également bien moins cher que la puce version dure en silicium. Les microprocesseurs pourraient donc être imprimés sans surcoût important sur, par exemple, les paquets de biscuit, afin d'indiquer leur niveau de fraîcheur ou le nombre de calories que vous avez déjà englouties.

Genoe : "L'objectif n'est pas de remplacer le silicium. Les transistors en plastique sont bien trop lents pour cela, un million de fois plus lents que les processeurs gigahertz modernes en silicium. Ils sont comparables aux processeurs des années septante. Nous souhaitons plutôt permettre de nouvelles applications, où les microprocesseurs en plastique excellent par leur faible coût de production et leur flexibilité."

Genoe ne se risque pas à préciser quand le consommateur découvrira pour la première fois des affichages sur les emballages de biscuits et d'autres produits. "Nous avons uniquement démontré pour l'instant que les microprocesseurs en plastique fonctionnaient. A l'industrie à présent de développer des presses permettant d'intégrer rapidement et à grand tirage les microprocesseurs sur les emballages. Les machines ne sont actuellement pas assez précises au niveau de l'impression."

En savoir plus sur:

Nos partenaires