Illuminate cherche des partenaires belges

16/12/08 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Editeur d'une base de données, fondée sur le principe de la corrélation, Illuminate espère désigner un ou deux partenaires belges d'ici l'été.

Editeur d'une base de données, fondée sur le principe de la corrélation, Illuminate espère désigner un ou deux partenaires belges d'ici l'été.

Concepteur d'une base de données CDBMS (Collelation Database Management System) (1) desti-née à des projets de datawarehouse/data marts, Illuminate s'est tout d'abord adressé, en raison de ses origines, au marché espagnol et ensuite américain. Si, dans un premier temps, le modèle adopté fut celui de la vente directe, la société s'est réorientée depuis l'été vers un modèle indirect. De pre-miers partenaires ont été désignés en France et en Allemagne. Prochaines étapes, "par principe de proximité": la Suisse et le Benelux.

Le principe que tente d'implémenter Illuminate est celui d'un "écosystème, à forte synergie entre nous-mêmes et le partenaire, où chaque acteur aura un périmètre bien identifié". Pour ce faire, la société recherche généralement des partenaires pouvant couvrir une région, désireux d'enrichir leur catalogue existant d'outils frontaux de gestion de données par une solution d'infrastructure. "Le marché est suffisamment en expansion pour que les partenaires que nous désignons coopèrent entre eux plutôt que de se faire concurrence", déclare Marc Saint-Cirgue, Alliances Manager & Advo-cate. Autre qualité recherchée: une maturité en IT décisionnelle avec, au minimum, une expérience de 5 ans dans le domaine et un effectif de 30 à 50 personnes. Avec ou sans sous-traitance avec de grands acteurs, du genre Capgemini.

Chez nous, la société espère identifier et désigner un ou deux partenaires certifiés d'ici l'été. De premiers contacts informels ont été établis avec "une société de la région bruxelloise, active dans le secteur financier." D'ici juin 2009, Illuminate envisage de désigner "de 10 à 12 partenaires certi-fiés" pour couvrir la France, l'Allemagne, la Suisse, le Benelux et la zone nordique. "Cela peut paraître peu mais nous ne visons pas la surmultiplication. Non que le marché soit restreint, bien au contraire, mais nous sélectionnerons des partenaires pouvant adresser de gros volumes et pouvant nous garantir une marge de croissance suffisante (doublement annuel d'activités sur 2 ou 3 ans) en fonction du périmètre défini."

lluminate dit ne pas avoir de cible privilégiée, en taille d'entreprise ou en secteur d'activités. "Nom-bre de PME/PMI n'ont pas encore franchi le pas de l'entrepôt de données en raison des coûts asso-ciés à leur mise en oeuvre. Or, elles ont de gros besoins pour des raisons de nécessaire agilité et de difficulté à agréger des données, exercice souvent compliqué par des acquisitions qui ont débouché sur une hétérogénéité des modèles de données. Notre technologie autorise un déploiement souple, en quelques semaines."

La société inaugurera en outre un modèle SaaS. "Nos partenaires pourront ainsi démarrer une solu-tion en mode managed services avant de l'intégrer éventuellement dans l'environnement du client. Et cela permettra à ce dernier de découvrir l'application de manière plus flexible."

(1) Principe du CDBMS (Collelation Database Management System) d'Illuminate: une structure de type VBS (value-based storage) où l'élément-pivot est la valeur de chaque variable et non plus la colonne ou la ligne. La valeur de chaque variable n'est indexée et stockée qu'une seule fois (ce qui a un effet positif sur la taille de la base de données, favorisant par exemple son stockage en mé-moire); des pointeurs se chargent de (re)construire la structure logique.

Nos partenaires