Idealabs devient fournisseur de services d'accélération

30/06/15 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Datanews

L'accélérateur anversois Idealabs n'est plus exclusivement lié à Telenet et étend nettement sa gamme de services. "Nous évoluons vers un modèle de 'servicepartner', par lequel nous allons proposer des services d'accélération à des tiers", déclare son CEO Nicolas Verellen.

Eh oui, cet automne aussi, Idealabs et Telenet vont organiser un programme d'accélération intensif de huit mois à Anvers. En comparaison avec l'édition précédente, le programme est pratiquement resté inchangé, même s'il s'appelle autrement: 'Telenet Kickstart, powered by Idealabs'. Les équipes intéressées peuvent s'inscrire jusqu'au 15 août, et huit projets seront sélectionnés en septembre (au lieu de dix l'année dernière).

Les candidats reçoivent 25.000 euros de capital d'amorçage (no equity), suivent un programme de quatre mois et peuvent s'installer dans les bureaux d'Idealabs. Après une présentation devant un jury professionnel, les quatre meilleurs candidats sont sélectionnés pour le programme de progression (entre février et juin), où l'on se focalisera alors sur le développement ultérieur et le lancement du produit. Ici, les starters se voient proposer un prêt convertible de 50.000 euros.

"Contrairement à l'édition précédente, trois domaines seront abordés cette fois", explique Ineke Rampart, directrice corporate affairs de Telenet: "Nous nous concentrons sur les solutions connected business permettant aux entreprises de travailler de manière plus efficiente, mais aussi sur dles outils connected living ciblant le vieillissement, les soins de santé et l'écologie, ainsi que sur les applications en matière de connected entertainment."

Autre différence par rapport à l'an dernier: Idealabs ne va plus collaborer exclusivement avec Telenet. "En dehors d'Idealabs, nous envisageons également d'autres opportunités de support de l'entreprenariat en Flandre", affirme Rampart. "Chez Idealabs, l'on veut du reste aussi pouvoir faire autre chose. Voilà pourquoi nous avons conjointement décidé de ne plus jouer la carte de l'exclusivité."

"Idealabs est une startup en soi", réagit Nicolas Verellen co-fondateur et CEO d'Idealabs. "A plus long terme, un partenariat exclusif avec un seul acteur pourrait entraver nos chances de développement. A présent que le contrat a été adapté, nous allons évoluer vers un modèle de 'servicepartner', par lequel nous allons proposer des services d'accélération à des tiers. Cela peut se faire dans des domaines verticaux comme fintech ou le monde bancaire, mais tout aussi bien dans un modèle horizontal, en se focalisant sur des starters B2B."

Idealabs.biz

Certains de ces services sont du reste déjà très concrets. C'est ainsi qu'Idealabs lancera cet automne un nouveau programme accélérateur (Idealabs.biz) en collaboration avec cinq partenaires externes (dont une grande banque et un secrétariat social) se focalisant sur les starters en logiciels d'entreprise. Simultanément, l'on recherche cinq millions d'euros auprès d'entreprises et de particuliers intéressées pour former un fonds de capitalisation en vue de soutenir plus avant les starters early stage de l'écurie Idealabs.biz.

"Avec Idealabs.biz, les candidats recevront 25.000 euros (no equity) et devront suivre un programme initial de quatre mois", apprend-on encore. "Mais ici, l'objectif sera qu'ils réalisent leur phase de croissance et testent leurs produits chez les partenaires. L'on crée ainsi une situation 'win-win' pour les deux parties. Lorsque de petites entreprises intéressantes en sortiront, le but est de pouvoir poursuivre une phase supplémentaire avec notre fonds early-stage."

Comme si cela ne suffisait pas, Idealabs tient en outre avec Tangible un authentique 'building studio' sur les fonts baptismaux, où de véritables 'prototypes sur commande' seront réalisés. "L'on ne peut mieux confronter ses hypothèses à la réalité qu'au moyen d'un véritable produit, plutôt qu'avec de vagues présentations PowerPoint ou des rapports de tendance dépassés", suggère Verellen. "Un tel prototype doit être prêt en une semaine."

Les différents composants d'Idealabs sont regroupés sous le nouveau giron 'Building X', en ce compris les participations dans des entreprises telles BeatSwitch et Slide.li. L'objectif est que les responsables d'Idealabs donnent plus d'explications et d'informations sur leurs nouveaux projets dans les prochains jours.

En savoir plus sur:

Nos partenaires