IDC n'envisage pas de comeback pour le PC

03/12/13 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Datanews

Les ventes de PC reculeront de 10,1 pour cent cette année, soit plus rapidement que prévu initialement. L'analyste de marché IDC se dit pessimiste à propos d'un retour au premier plan de cet appareil.

IDC n'envisage pas de comeback pour le PC

Les ventes de PC reculeront de 10,1 pour cent cette année, soit plus rapidement que prévu initialement. L'analyste de marché IDC se dit pessimiste à propos d'un retour au premier plan de cet appareil. Certes le PC n'est pas mort, mais les chiffres de croissance le concernant datent d'une autre époque. IDC revoit ainsi sa prévision pour cette année de -9,7 à -10,1 pour cent. L'avenir du PC ne se trouve plus que dans le remplacement des appareils actuels, selon l'organisation.

2014 ne s'annonce pas meilleur. Le recul sera moindre, mais le marché continuera néanmoins de régresser de 3,8 pour cent. Il se peut ensuite que le nombre d'appareils expédiés vers les points de vente redevienne "légèrement positif", mais IDC ne souhaite pas citer de chiffre.

Le professionnel face au consommateur

Sur le marché professionnel, le recul restera limité à cinq pour cent cette année, ce qui signifie donc qu'il atteindra les quinze pour cent chez les consommateurs. Dans les bureaux, l'influence de la tablette est provisoirement moindre, et les investissements dans le parc d'ordinateurs sont planifiés assez longtemps à l'avance. C'est ainsi que de nombreux PC Windows XP seront remplacés début 2014, selon IDC.

L'une des explications des chiffres cités est, selon Jay Chou, senior Research Analyst chez IDC, qu'il existe trop peu de raisons de remplacer un ancien ordinateur: "Le PC demeure l'appareil le plus important. Il est utilisé plus longtemps par jour que la tablette ou le téléphone, mais son usage diminue en fonction du nombre d'appareils disponibles." En outre, la manière dont nous utilisons le PC, n'a pas changé, ce qui fait que les anciens ordinateurs restent plus longtemps actifs et que le marché ne croît plus.

En général, le marché du PC continuera de s'affaiblir dans les années à venir jusqu'à atteindre tout juste le seuil des 300 millions d'unités en 2017, ce qui est comparable au niveau de 2008. Sur les marchés émergents, IDC prévoit également un recul pour 2014 et une légère reprise ensuite.

En savoir plus sur:

Nos partenaires