IDC: les ventes de PC en 2013, inférieures aux prévisions

30/05/13 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Datanews

Cette année, les ventes de PC seront moindres que ce qui était prévu de départ. L'analyste de marché IDC revoit en effet ses attentes en raison 'd'appareils qui changent et de modèles d'utilisation'.

IDC: les ventes de PC en 2013, inférieures aux prévisions

Cette année, les ventes de PC seront moindres que ce qui était prévu de départ. L'analyste de marché IDC revoit en effet ses attentes en raison 'd'appareils qui changent et de modèles d'utilisation'. Initialement, IDC visait un recul d'1,3 pour cent des ventes sur l'année, alors qu'aujourd'hui, il prévoit une baisse de 7,8 pour cent. La principale raison de cette révision, c'est que l'on achète à présent non seulement des ordinateurs de bureau et portables, mais aussi des tablettes et des smartphones. Il en résulte que l'achat d'un nouvel ordinateur est postposé ou que l'on envisage moins souvent une deuxième, voire une troisième machine.

D'ici l'an prochain, l'entreprise table sur un recul d'1,2 pour cent. C'est ainsi qu'un certain nombre d'utilisateurs remplaceront leur appareil en raison de la fin du support de Windows XP.

IDC indique que les modèles d'utilisation des utilisateurs d'un ordinateur évoluent actuellement. "Au fur et à mesure que le marché se développe, les modèles d'utilisation et les appareils évoluent", déclare Loren Loverde, program vicepresident of the Worldwide Quarterly PC Tracker chez IDC.

"Nombre d'utilisateurs sont conscients que l'utilisation quotidienne d'un ordinateur pour accéder au web, aux médias sociaux, aux courriels et à diverses applications n'exige pas nécessairement une grande puissance de calcul ou de capacité de stockage. Ils optent donc pour des machines plus petites offrant une autonomie plus longue de la batterie, l'instant-on et l'interface tactile."

IDC insiste sur le fait que ces utilisateurs ne quittent pas forcément le marché du PC, surtout pas s'ils ont besoin d'un ordinateur plus puissant, mais le fait est qu'ils se nt moins souvent devant leur ordinateur portable ou de bureau au profit d'autres appareils internet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires