IDC: effondrement des serveurs en EMEA

10/09/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Chiffres catastrophiques pour le marché des serveurs en EMEA pour le 2e trimestre de l'année, selon IDC, qui évoque une chute de 36% du marché en valeur, avec un extrême à - 40% pour Fujitsu.

Chiffres catastrophiques pour le marché des serveurs en EMEA pour le 2e trimestre de l'année, selon IDC, qui évoque une chute de 36% du marché en valeur, avec un extrême à - 40% pour Fujitsu.

Et en volumes, la baisse atteint 34% à moins d'un demi-million de serveurs vendus. Il s'agit du 4e trimestre consécutif où une baisse des ventes est enregistrée et du trimestre où le recul est le plus important depuis l'éclatement de la bulle internet en 2001.

Cela dit, tous les constructeurs subissent des pertes assez similaires, de sorte que le classement n'enregistre guère de modifications. HP reste leader du marché avec 34%, devant IBM avec 32%, Sun avec 12%, Dell avec 10% et Fujitsu avec 6% (en revenus).

Les serveurs x86 semblent mieux résister à la crise que les serveurs non-x86, tandis que les systèmes d'exploitation Windows et Linux sont comparablement en recul. Par ailleurs, les serveurs en rack sont le seul form factor à progresser. IDC note encore que les lames paraissent moins souffrir de la contraction du marché.

Nos partenaires