ICT Eandis entièrement 'séparée' d'Electrabel

09/09/10 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Eandis a mené à bien son énorme effort en vue de détacher complètement sa branche ICT de sa maison mère Electrabel. Lorsque le marché de l'énergie a été libéralisé et qu'ainsi, Eandis a vu le jour en 2006 en tant qu'opérateur pour les divers gestionnaires du réseau de distribution flamand, l'ICT de cette toute nouvelle entreprise se devait de se séparer de sa 'mère', Electrabel. Eandis devait en effet pouvoir se positionner de manière totalement indépendante vis-à-vis des producteurs et fournisseurs d'énergie. Pour ce faire, Eandis disposait d'un délai expirant fin 2010.

ICT Eandis entièrement 'séparée' d'Electrabel

Eandis a mené à bien son énorme effort en vue de détacher complètement sa branche ICT de sa maison mère Electrabel.

Lorsque le marché de l'énergie a été libéralisé et qu'ainsi, Eandis a vu le jour en 2006 en tant qu'opérateur pour les divers gestionnaires du réseau de distribution flamand, l'ICT de cette toute nouvelle entreprise se devait de se séparer de sa 'mère', Electrabel. Eandis devait en effet pouvoir se positionner de manière totalement indépendante vis-à-vis des producteurs et fournisseurs d'énergie. Pour ce faire, Eandis disposait d'un délai expirant fin 2010.

Une 'opération mammouth', voilà comment nous avions qualifié, il y a quelques années déjà, dans Data News cette scission ICT. Il fallait mettre en oeuvre une infrastructure ICT autonome complètement nouvelle, il fallait engager des dizaines d'informaticiens et il fallait développer des compétences propres. Toutes les bases de données, applications, programmes et registres d'accès devaient être transférés. Un budget de 15 millions d'euros avait été prévu à cet effet: 10 millions d'euros pour le détachement des applications et 5 millions pour l'infrastructure.

Tout ce travail a finalement pu être mené à bien avant la fin de l'année. Le 5 juin, le management d'Eandis ICT a entièrement fermé le pare-feu vers Electrabel, de sorte que tout trafic réseautique entre Electrabel et Eandis a été rendu impossible. Selon Eandis, aucun incident n'a été à déplorer au cours des jours suivants. Voilà pourquoi la connexion de réseau entre les deux entreprises a été totalement démantelée le 23 juin, et la séparation est ainsi devenue une réalité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires