Icann s'intéresse encore de près au domaine pornographique

09/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 08/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Le suffixe .xxx sera-t-il finalement utilisé pour les sites pornographiques? Le contrôleur américain des noms de domaine Icann est en tout cas appelé à commenter une nouvelle proposition dans ce sens.

La [proposition] a été déposée par une entreprise d'enregistrement de Floride, ICM Registry. Cette entreprise estime qu'un domaine pornographique pourrait nettoyer de fond en comble le monde de l'érotisme en ligne. Aucun délai n'est mentionné, mais Icann semble à présent moins réticent vis-à-vis de cette idée. Selon Icann, ce n'était pas tant le domaine .xxx en tant que tel qui suscita précédemment la polémique, mais bien la façon dont ICM Registry envisageait de gérer le système d'adresses. Un parfum d'ingérence politique régna aussi autour de ce débat préalable.Plusieurs conditions sont liées à .xxx. Il s'agirait d'arriver à un système où les sites pornographiques signaleraient leur contenu. La pédophilie doit être combattue, les pourriels et les codes malfaisants doivent être interdits, et il convient de prévoir un endroit où s'adresser en cas d'infractions. Le suffixe devrait être aussi un choix libre.Les adeptes soulignent la transparence du contenu des sites pornos .xxx, alors que les adversaires ne souhaitent pas voir l'arrivée d'un canal pornographique supplémentaire. Certains sites érotiques évoquent en outre une atteinte à la liberté d'expression.

Nos partenaires