IBM Watson en Afrique

11/02/14 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

Source: Datanews

Le projet 'Lucy' d'IBM prévoit l'introduction du système informatique cognitif Watson en Afrique dans les 10 années à venir, dans l'optique d'une amélioration des soins de santé, de l'enseignement et de l'entreprenariat.

IBM Watson en Afrique

Dans cette partie du monde qui possède déjà l'avantage de migrer directement vers la téléphonie mobile, Watson peut devenir le système en arrière-plan qui traite de grandes quantités de données et les met à disposition des soins de santé et de l'enseignement. Selon la CEO d'IBM, Ginny Rometty, voilà qui pourrait en Afrique "amorcer une nouvelle ère d'innovations pour les entrepreneurs". Les entreprises, les écoles et les soins de santé pourraient tirer parti de la combinaison du smartphone et de Watson dans le nuage, même dans les parties plus pauvres du continent, où il n'y a guère d'infrastructures IT. Une application possible serait de collecter des informations sur la situation du réseau routier (inondations, trous,...), afin que tant les transporteurs que les producteurs aient une meilleure vision de la logistique telle qu'elle est. Deux startups nigériennes auraient déjà utilisé le système Watson dans ce but.

Le projet 'Lucy' fait de par son nom référence au plus ancien fossile humain. Son déploiement reviendrait à une centaine de millions de dollars au cours de la prochaine décennie.

Betting the company

Il apparaît de plus en plus que la technologie IT cognitive qui est à la base de Watson, constituera la pierre angulaire de la croissance d'IBM dans les années à venir et que Ginny Rometty y conditionne le succès de sa direction. Depuis que Watson a vaincu les champions humains du Jeopardy lors d'une émission de télé étonnante, le système a encore gagné en puissance, alors que l'infrastructure sous-jacente s'est réduite en taille. C'est ainsi qu'aujourd'hui, quelques unités IT dans une armoire suffisent au lieu du superordinateur initial. En outre, IBM teste le système dans un nombre toujours plus grand de champs d'application dans des secteurs tels les soins de santé, l'assurance-maladie, les services clientèle, etc. C'est précisément afin de propager son utilisation dans un cercle plus large qu'IBM a décidé de créer une 'business unit' complète autour de Watson et d'y investir un milliard de dollars environ, y compris des investissements dans des entreprises et développeurs qui mettent au point des applications sur base de Watson. Ce faisant, IBM pourra fournir plus aisément des services basés Watson à partir du nuage. Le défi pour Rometty et IBM sera à présent de générer plus de chiffre d'affaires à partir de ces services basés Watson car au cours des trois dernières années, le système n'aurait contribué aux résultats de l'entreprise qu'à hauteur de 100 millions de dollars seulement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires