IBM refuse que son CIO rejoigne AWS

09/08/17 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Datanews

IBM se tourne vers la Justice pour empêcher que son CIO, qui a quitté l'entreprise il y a peu, ne rejoigne sa concurrente AWS.

IBM refuse que son CIO rejoigne AWS

. © .

Il s'agit de Jeff Smith, qui avait démissionné en mai dernier. Mais selon IBM, l'homme vise à présent le poste de senior executive chez Amazon Web Services (AWS), la grande rivale d'IBM dans le 'cloud'.

Ce n'est pas du goût d'IBM, qui fait à présent appel à la Justice pour l'en empêcher. En agissant de la sorte, Smith enfreint en effet la clause stipulant qu'il ne peut être actif chez un concurrent endéans l'année suivant son départ d'IBM.

IBM suggère en l'occurrence que Smith aurait partagé avec AWS des présentations de son tout nouveau nuage attendu pour l'année prochaine. Lorsqu'il quitta l'entreprise, Smith aurait aussi effacé son téléphone et sa tablette de service, ce qui fait qu'IBM ne peut vérifier s'il y a eu échange de communications entre les deux parties avec ces appareils.

Smith travaillait pour IBM depuis 2014 et se profile lui-même comme un 'agile specialist'. La nouvelle de son départ avait du reste été rendue publique par un tweet de l'actrice Mia Farrow. Celle-ci avait en effet fièrement annoncé que son fils, Fletcher Previn, était devenu le tout nouveau et plus jeune CIO d'IBM.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos