IBM rapproche encore le stockage du niveau atomique

24/09/10 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Des chercheurs d'IBM sont parvenus à mesurer combien de temps l'information peut rester dans un atome individuel.

IBM rapproche encore le stockage du niveau atomique

Des chercheurs d'IBM sont parvenus à mesurer combien de temps l'information peut rester dans un atome individuel.

La puissance de calcul et de stockage au niveau de l'atome, c'est là le rêve fou de tous les fabricants ICT. Plus les composants sont petits en effet, plus l'on peut intégrer de l''intelligence', de la vitesse et de la capacité de stockage dans un appareil. Jusqu'à aujourd'hui, le problème était que les changements dans les atomes s'effectuent à une vitesse tellement énorme que les scientifiques ne pouvaient pas étudier ce phénomène de manière suffisamment détaillée, pour en comprendre le fonctionnement.

Ce qu'IBM a réussi à faire à présent, comme on peut le lire dans la revue éminente Science, c'est visualiser jusqu'à 100.000 fois plus vite que précédemment le phénomène (magnétique) et les processus qui se manifestent au sein des atomes. Les chercheurs ont ainsi par exemple pu mesurer combien de temps l'information peut demeurer dans un atome.

IBM a pour cela utilisé son propre Scanning Tunneling Microscope (STM) en combinaison avec des impulsions électriques plus fortes et plus faibles. L'impulsion plus forte stimule l'atome, alors que l'impulsion plus faible mesure le magnétisme en certains points après la stimulation. Selon IBM, la technique pourrait être comparée à la manière dont une caméra à grande vitesse peut capter chaque battement d'aile d'un colibri.

IBM distingue notamment d'importants avantages de cette technique pour la nano-recherche dans les cellules solaires (comme la recherche sur l'absorption de la lumière), les ordinateurs quantiques et la technologie du stockage (comme le stockage magnétique).

En savoir plus sur:

Nos partenaires