IBM procède à des licenciements chez Global Services Europe

20/07/11 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Datanews

Au deuxième trimestre, IBM a enregistré une augmentation de son chiffre d'affaires et de son bénéfice. Le chiffre d'affaires a augmenté de 12,4 pour cent pour atteindre 26,7 milliards de dollars, tandis que le bénéfice net s'élève désormais à 3,66 milliards de dollars. L'entreprise a notamment enregistré une hausse des ventes de matériel (par exemple, pour le stockage de données). Malgré ces chiffres rassurants, des déplacements de personnel ont eu lieu chez IBM Global Services Europe. IBM parle de "workforce rebalancing charges", un autre mot pour "licenciements".

IBM procède à des licenciements chez Global Services Europe

© Wikimedia Commons

Au deuxième trimestre, IBM a enregistré une augmentation de son chiffre d'affaires et de son bénéfice. Le chiffre d'affaires a augmenté de 12,4 pour cent pour atteindre 26,7 milliards de dollars, tandis que le bénéfice net s'élève désormais à 3,66 milliards de dollars. L'entreprise a notamment enregistré une hausse des ventes de matériel (par exemple, pour le stockage de données). Malgré ces chiffres rassurants, des déplacements de personnel ont eu lieu chez IBM Global Services Europe. IBM parle de "workforce rebalancing charges", un autre mot pour "licenciements".

Une grande partie du chiffre d'affaires a été générée par le département IBM Global Services (IGS), qui a vu son chiffre d'affaires grimper de 10 pour cent pour atteindre 15,1 milliards de dollars. En comparaison, le chiffre d'affaires d'IBM Global Technology Services et d'IBM Global Business Services s'élève respectivement à 10,2 milliards de dollars (croissance de 11,2 %) et à 4,9 milliards de dollars (augmentation de 9 %).

IBM n'est pourtant pas pleinement satisfaite de sa division Global Services. D'après le fournisseur, 160 millions de dollars ont été libérés en vue d'un déplacement de personnel. IBM parle de "workforce rebalancing charges", ce qui, pour The Register, équivaut à des "licenciements". Les suppressions d'emplois chez IGS devraient surtout toucher l'Europe. Le nombre d'emplois concernés n'est pas encore connu.

Les ventes de logiciels IBM ont augmenté de 16,9 pour cent pour atteindre 6,17 milliards de dollars. Cette hausse concerne notamment l'intergiciel WebSphere, les bases de données de gestion d'informations, le logiciel Tivoli pour la gestion et la sécurisation de systèmes, le collecticiel Lotus et les outils de développement Rational.

Le Systems and Technology Group d'IBM, qui fournit notamment des serveurs, des puces et des systèmes de stockage et de détail, a vu son chiffre d'affaires grimper de 17,5 pour cent pour atteindre 4,68 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires issu de la vente des ordinateurs centraux System z d'IBM a augmenté de 61 pour cent, tandis que celui de la vente des IBM Power Systems a enregistré une hausse de 12 pour cent.

E.c.a. Computable

En savoir plus sur:

Nos partenaires