IBM présente son nouveau mainframe, le zBC12

24/07/13 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Datanews

IBM a présenté son nouveau mainframe, le zEnterprise BC12. Ce monstre de la taille d'un frigidaire est spécialement conçu pour pouvoir introduire des nouveautés dans les domaines de la 'business analytics', du nuage et du 'mobile computing'.

IBM présente son nouveau mainframe, le zBC12

IBM a présenté son nouveau mainframe, le zEnterprise BC12. Ce monstre de la taille d'un frigidaire est spécialement conçu pour pouvoir introduire des nouveautés dans les domaines de la 'business analytics', du nuage et du 'mobile computing'. L'appareil sera vendu à partir de 57.000 euros. Il est destiné à effectuer des tâches ICT dans le nuage, en matière de 'big data' et de 'business analytics'. Big Blue déclare que le zEnterprise BC12 résulte d'un investissement de quasiment un milliard d'euros dans la recherche liée à la technologie mainframe. Quelque 2.500 collaborateurs disséminés dans le monde entier y ont travaillé quinze millions d'heures en tout, selon le géant IT.

IBM ajoute que le nouveau mainframe a la taille d'un frigo. En guise de comparaison, les premiers mainframes occupaient une pièce entière.

Autre grande différence avec autrefois: les mainframes de l'époque coûtaient des paquets de dollars, alors que le zEnterprise BC12 sera commercialisé à partir de 57.000 euros et ciblera ainsi tant les moyennes que les grandes entreprises.

IBM prétend que ce nouveau mainframe sera le serveur professionnel le plus sûr et le plus perfectionné technologiquement sur le marché. Le zEnterprise serait la seule plate-forme disponible dans le commerce à intégrer le standard de sécurité EAL 5+ le plus élevé.

Mort? Le mainframe a été déclaré mort de nombreuses fois déjà. A tort, selon IBM. Selon l'entreprise, ce sont surtout les banquiers, les entreprises de vente au détail et les pouvoirs publics des pays en forte croissance économique qui ont découvert les avantages de cette solide plate-forme informatique.

Big Blue déclare avoir écoulé au cours des trois dernières années plus de 40 pour cent de ses mainframes dans des pays africains, en Chine et au Brésil. Récemment, IBM a indiqué que son chiffre d'affaires issu des mainframes a crû de 11 pour cent durant le trimestre écoulé.

IBM a cette année déjà investi cinquante millions de dollars dans sa plate-forme mainframe, afin de permettre aux banques et à d'autres entreprises de proposer des services mobiles, de détecter des fraudes en l'espace de quelques microsecondes, ainsi que de donner aux autorités la possibilité d'offrir des services publics à partir du nuage.

Enfin, le concept hybride du zEnterprise BC12 permet d'héberger des milliers de serveurs virtuels sur un seul mainframe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires