IBM porte l'apprentissage machine sur le... mainframe

16/02/17 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Datanews

Pensiez-vous que c'en était vraiment terminé de l'ordinateur central (mainframe)? Et bien non car voici qu'IBM veut à présent lui appliquer l'apprentissage machine.

IBM porte l'apprentissage machine sur le... mainframe

IBM z13 mainframe. © IBM

Le mainframe est un survivant: un dinosaure, dont l'extinction est prévue depuis des années déjà. Mais le bon vieil ordinateur central fait encore et toujours de la résistance dans notre pays également et ce, principalement dans les banques et les compagnies d'assurances. Au niveau mondial, ces grosses machines, qui font penser aux décennies écoulées, sont encore utilisées par des compagnies aériennes et de grands détaillants notamment.

C'est en 1952 qu'IBM se lança dans la production de mainframes. Dans les années soixante et septante, la part de marché du géant américain était énorme. Or voici qu'IBM souhaite à présent introduire une toute nouvelle technologie comme l'apprentissage machine dans le mainframe traditionnel. Quelques composantes technologiques importantes de Watson seront intégrées à la nouvelle plate-forme cognitive IBM Machine Learning, qui sera disponible dans un premier temps sur le mainframe z System, selon IBM. Ensuite, l'IBM Machine Learning pourrait aussi faire son entrée dans des nuages privés mis en oeuvre par les entreprises elles-mêmes.

L'IBM Machine Learning est un service qui devrait aider ce qu'on appelle les 'data scientists' dans les entreprises à pouvoir tirer plus rapidement de précieuses analyses des données. La plate-forme permet de créer, tester et déployer de grands nombres de modèles analytiques. En principe, le mainframe z System conviendra à coup sûr car il est capable de traiter quotidiennement des milliards de transactions. C'est aussi la raison pour laquelle un grand nombre de banques, compagnies d'assurances, instances publiques et entreprises de vente au détail ne jurent encore et toujours que par le mainframe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires