IBM leader en nombre de brevets depuis 20 ans déjà

11/01/13 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Datanews

En 2012, IBM a enregistré le plus grand nombre de brevets aux Etats-Unis et ce, pour la vingtième année successive, selon IFI.

IBM leader en nombre de brevets depuis 20 ans déjà

Avec 6.478 brevets qui lui ont été octroyés aux Etats-Unis, IBM domine largement le classement du Top 50 des 'US Patent Assignees' de 2012, élaboré par IFI sur base des données de l'US Patent and Trademark Office. Cela fait donc déjà la vingtième année consécutive qu'IBM occupe la place de numéro un. En 2012, l'entreprise a en outre enregistré une croissance de 5 pour cent du nombre de ses brevets en comparaison avec 2011.

Au classement, IBM précède Samsung qui a acquis 5.081 brevets américains (+4%), Canon (3.174, +12%), Sony (3.032, +33%) et Panasonic (2.769). Le top 10 est complété par Microsoft, Toshiba, Hon Hai Precision Industry, General Electric et LG Electronics.

Prépondérance de l'informatique

De cette liste de noms, l'on peut déduire que le secteur 'Computing, Calculating and Counting' pèse aujourd'hui le plus lourd avec 40.062 brevets, soit 20 pour cent du total (253.155). Cela se reflète aussi dans la liste des entreprises en forte croissance avec Google comme nouveau venu dans le Top 50 (21ème place au lieu de la 65ème), qui a acquis 1.151 brevets, en hausse de 170 pour cent par rapport à 2011. Google détient ainsi tout juste la deuxième plus forte croissance devant Apple et ses 1.136 brevets (+68 pour cent). D'autres fortes hausses en 2012 sont à mettre à l'actif notamment d'Alcatel-Lucent (+59%), LM Ericsson (+59%), RIM (+49%) et Qualcomm (+40%).

Au classement des nations, les Etats-Unis avec 17 entreprises sont quand même précédés par le Japon et ses 19 entreprises. La Corée vient ensuite avec 5 entreprises, puis Taïwan avec deux et la Chine avec une. L'on sait ainsi clairement où se trouvent les grands noms dans le domaine des brevets. L'Europe la joue de manière nettement plus modeste avec seulement cinq entreprises dans le Top 50: deux en Allemagne (Siemens à la 30ème place et Bosch à la 42ème) et une respectivement en Suède (LM Ericsson, 35ème place), aux Pays-Bas (Kon. Philips Electronics, 36ème place) et en France (Alcatel-Lucent, 49ème place). En 2012, deux entreprises européennes ont par ailleurs fortement régressé pour sortir du Top 50: Infineon (de la 44ème à la 61ème place) et Nokia (de la 42ème à la 52ème place). Voilà qui souligne une fois encore combien l'Europe doit fournir plus d'efforts pour conserver sa place dans l'économie de la connaissance mondiale, ne serait-ce que parce que les brevets représentent toujours plus souvent un arsenal d'armes et de munitions (pour les procès) dans la lutte concurrentielle qui oppose les entreprises.

Dans une réaction, IBM fait du reste observer qu'avec son nombre de brevets, elle fait mieux que "Accenture, Amazon, Apple, EMC, HP, Intel, Oracle/Sun et Symantec réunies."

Nos partenaires