IBM lance un mainframe pour... smartphone

14/01/15 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Datanews

La fin du mainframe est prévue depuis des décennies déjà, mais le lancement du z13 démontre qu'IBM y voit encore un avenir.

IBM lance un mainframe pour... smartphone

IBM z13 mainframe. © IBM

Cela peut sembler paradoxal: lancer sur le marché un mainframe en cette ère du mobile. Car appelons un chat un chat: qui dit mainframe, pense aussitôt aux machines préhistoriques qui n'ont absolument rien à voir avec les gadgets mobiles branchés actuels.

Il n'empêche qu'IBM a développé le mainframe z13dans l'optique du smartphone.

Le z13 traite jusqu'à 2,5 milliards de transactions par jour, soit quelque 80 pour cent des données professionnelles mondiales totales. IBM estime que les transactions mobiles sur les smartphones et tablettes continueront de croître de manière exponentielle et qu'un mainframe comme le z13 a donc parfaitement sa place pour les traiter rapidement. Aujourd'hui, la valeur totale des transactions mobiles atteint 114 milliards de dollars. Et selon Forrester, ce montant va tripler à 414 milliards d'ici 2018.

Ce nouveau mainframe est le résultat de cinq années de développement et d'un investissement total d'1 milliard de dollars. Cela fait du reste trois ans déjà qu'IBM n'a plus sorti de nouveau mainframe. En comparaison avec le précédent, la vitesse de traitement du z13 a quasiment doublé, et - ce qui n'est pas négligeable par les temps qui courent - une nouvelle protection cryptographique garantit la sécurité des données de toute transaction du début à la fin. A noter encore la présence d'une technologie d'analyse, importante elle aussi. Via le z13, il est par exemple possible de mettre en oeuvre un système automatisé de prévention de la fraude pour les achats mobiles.

Chez IBM, le mainframe représente un pourcentage relativement faible du chiffre d'affaires total. Mais vu le passage de l'entreprise au nuage, à big data et au mobile, il est particulièrement important pour elle de maintenir la stabilité de son activité mainframes. Grâce aux mainframes, IBM a en outre accès aux grandes sociétés auxquelles elle peut également vendre d'autres technologies.

En savoir plus sur:

Nos partenaires