IBM lance son propre assistant numérique

22/03/18 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Après Alexa, Siri et Bixby, place à un nouveau membre de la famille des assistants numériques. Lors de la conférence annuelle 'Think' d'IBM, l'entreprise a en effet présenté son AI portant peut-être bien l'appellation la plus adéquate pour un majordome numérique: 'Watson'.

IBM lance son propre assistant numérique

© REUTERS

Le monde des assistants numériques intelligents semble aujourd'hui déjà bien peuplé sans qu'IBM ne vienne s'y ajouter. Or le géant technologique américain cible avec Watson moins directement les utilisateurs, mais davantage les entreprises, qui veulent intégrer une intelligence artificielle (AI) à leurs appareils.

L'AI sur mesure

Contrairement à Siri et Alexa, Watson n'a aucune exigence matérielle spécifique, ce qui fait qu'il peut assumer un grand nombre de fonctions différentes. Watson Assistant peut être intégré à quasiment tout ce que vous pouvez imaginer: voiture, chambre d'hôtel, salle de réunion, etc. IBM insiste sur le fait que le principal atout de Watson est l'élément contextuel. L'AI n'a pas été conçue pour fonctionner en un endroit fixe, mais pour s'adapter en fonction du contexte.

L'objectif de Watson est vraiment que les entreprises envisagent d'acheter une AI et de l'ajuster en vue de répondre à leurs besoins. IBM est même d'accord pour qu'une entreprise 'adapte' Watson pour qu'il réponde mieux à son image. Contrairement à une AI telle Alexa, qui s'appelle encore et toujours 'Alexa' et qui est équipée de toutes les fonctions introduites par Amazon, IBM entend laisser en grande partie ce choix à l'entreprise même.

Plus intelligent après chaque conversation

Watson est surtout connu comme étant le superordinateur d'IBM qui étonna le monde en 2011 en remportant un quiz télévisé populaire. Il n'avait alors qu'une seule application: répondre à des questions de ce genre. Entre-temps, Watson est devenu une plate-forme nettement plus étoffée fournie en tant que service dans le nuage et adaptant ses réponses en fonction du contexte. Watson devient non seulement plus intelligent grâce aux mises à jour logicielles régulières, mais il apprend aussi par interaction avec les humains. 'Watson apprend vraiment à connaître chaque personne. Après chaque interaction, l'AI saura mieux qui est la personne en face et ce qui la rend heureuse', explique Kareem Yusuf, directeur général de Watson IoT.

Selon IBM, dans un monde idéal, tous les appareils seront reliés à l'intégration Watson via l'IBM Cloud. Il en résultera que les préférences des utilisateurs et leur agenda seront synchronisés entre toutes les applications.

IBM lance son propre assistant numérique

© IBM

Lors de sa conférence Think, IBM a déjà montré plusieurs façons d'intégrer Watson, comme par exemple en tant qu'habitacle numérique de la Maserati GranCarbrio avec support d'HARMAN. De plus, IBM va aussi collaborer avec Airwire, Munich Airport, Kaon Media, Royal Bank of Scotland et IFTTT notamment, afin de rendre Watson disponible aussi largement que possible.

En savoir plus sur:

Nos partenaires