IBM et SAP se distinguent

15/01/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le quatrième trimestre a fait du bien tant à SAP qu'à IBM. Les deux sociétés enregistrent en effet d'excellents chiffres dans leurs résultats trimestriels et annuels provisoires. A elle-seule, IBM permet même à Wall Street de reprendre haleine.

Le quatrième trimestre a fait du bien tant à SAP qu'à IBM. Les deux sociétés enregistrent en effet d'excellents chiffres dans leurs résultats trimestriels et annuels provisoires. A elle-seule, IBM permet même à Wall Street de reprendre haleine.

Le géant allemand des logiciels SAP a fait connaître ses chiffres d'affaires provisoires, et ceux-ci ont de l'allure. Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre a ainsi été de 3,25 milliards d'euros, en hausse de 10 pour cent par rapport à la même période de l'an dernier. Cette progression est due aux 13 pour cent de croissance enregistrés dans les logiciels et les services connexes. Selon les analystes, ces chiffres sont des plus favorables. Le chiffre d'affaires total pour l'exercice 2007 est de 9 pour cent supérieur à celui de 2006, ce qui permet à SAP de passer le cap des 10 milliards d'euros. L'entreprise réalise très précisément un chiffre d'affaires de 10,26 milliards d'euros, dont 7,44 milliards proviennent des logiciels.

'Big Blue' IBM, de son côté, redonne du tonus à une Wall Street chancelante en annonçant un bénéfice inopinément élevé au quatrième trimestre. Le géant IT voit en effet son bénéfice par action croître de pas moins de 24 pour cent à 2,8 dollars. Son chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre a été de 10 pour cent supérieur à celui de l'année précédente et s'est établi à 28,9 milliards de dollars. Les analystes expliquent cette progression inattendue par les jolies rentrées lointaines de Chine, de Russie, d'Inde et du Brésil. Aux Etats-Unis mêmes, il est depuis un petit temps déjà question d'un climat difficile pour la technologie dans le secteur financier, une source très importante de revenus. Pour l'année complète, le chiffre d'affaires d'IBM a été de 98,8 milliards de dollars, en augmentation de 8 pour cent par rapport à 2006. Le bénéfice a grimpé de 18 pour cent à 6,06 dollars par action.

Par ailleurs, IBM voit le rachat de Cognos se préciser progressivement. Lors d'une réunion dans la ville canadienne d'Ottawa, les actionnaires de Cognos ont approuvé quasi à l'unanimité (99,8 pour cent) l'offre d'IBM qui avait proposé quelque 5 milliards de dollars pour cette entreprise.

Nos partenaires