IBM et Oracle en recul sur le marché des serveurs

04/12/13 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Datanews

Le marché mondial des serveurs croît à peine, voire régresse en Europe. Cisco est le grand gagnant, mais IBM et Oracle doivent lâcher du lest.

IBM et Oracle en recul sur le marché des serveurs

Le marché mondial des serveurs croît à peine, voire régresse en Europe. Cisco est le grand gagnant, mais IBM et Oracle doivent lâcher du lest. En nombre d'appareils, l'analyste Gartner mesure une hausse d'1,9 pour cent. Mais le chiffre d'affaires tiré de ces appareils a, lui, diminué de 2,1 pour cent au troisième trimestre.

Le peloton (en termes de chiffre d'affaires et non pas d'appareils) est encore et toujours emmené par HP avec une part de marché de 27,6 pour cent et un chiffre d'affaires de 3,405 milliards de dollars. Parmi les autres acteurs du top cinq (IBM, Dell, Cisco et Oracle), seul Cisco se distingue. L'entreprise dessert 4,9 pour cent du marché, mais croît sur une base annuelle de 42,7 pour cent. Son chiffre d'affaires est tout juste inférieur à 600 millions de dollars.

IBM possède une part de marché de 22,9 pour cent, mais voit son activité serveurs se réduire de 18,9 pour cent. Avec un chiffre d'affaires de 2,821 millions de dollars l'entreprise occupe cependant toujours la deuxième place. Dell régresse légèrement (-3,5 pour cent) et conserve 16,4 pour cent de part de marché. Oracle enregistre un chiffre d'affaires de 500 millions de dollars dans les serveurs, tout en régressant de 15,5 pour cent dans ce segment. Aujourd'hui, l'entreprise dispose encore d'une part de 4,1 pour cent sur le marché des serveurs.

Spécifiquement dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), le nombre de serveurs expédiés vers les points de vente a régressé de 7,2 pour cent à 548.000. Le chiffre d'affaires a, lui, diminué de 4,3 pour cent à 2,8 milliards de dollars. Les chiffres pour l'Europe sont encore plus mauvais puisqu'en Europe tant orientale qu'occidentale, le marché des serveurs a reculé respectivement de 12,1 et de 4,8 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires