IBM-Cognos: l'occasion fait le larron

24/10/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

En pleine crise financière et dans un contexte où le doute s'installe, Cognos, désormais intégrée dans IBM, a décidé de proposer de nouveaux services au secteur financier (banques et assurances).

En pleine crise financière et dans un contexte où le doute s'installe, Cognos, désormais intégrée dans IBM, a décidé de proposer de nouveaux services au secteur financier (banques et assurances).

Dans le cadre de la solution Risk Management Cockpit, la filiale BeLux met à leur disposition à la fois "de la propriété intellectuelle (bonnes pratiques, blueprints...) et des licences et conseils gra-tuits" pouvant les aider "à améliorer leur potentiel de surveillance et de gestion des risques. Bien que la BI (business intelligence) n'aurait pas pu empêcher la situation actuelle", souligne Edwin Van Waes, patron de Cognos BeLux, "une perception adéquate des performances et des paramètres opérationnels est nécessaire pour garantir une maîtrise optimale et prendre des décisions difficiles." Cette offre spéciale, à conditions plus qu'avantageuses puisque des licences et conseils sont propo-sés gratuitement, est valable jusqu'à la fin de l'année. Ressources obligent, il n'y aura sans doute pas place pour tout le monde dans ce programme. Le budget libéré permet pour l'heure de satisfaire 10 clients. A bon entendeur...

Alors que la date du 1er janvier se rapproche à grands pas (elle verra s'installer la fusion opération-nelle, en Belgique, entre IBM et Cognos), les deux sociétés continuent leur travail de préparation. Notamment pour l'identification de synergies au niveau produits et du côté des partenaires exis-tants.

Pour rappel, Cognos BeLux, qui compte aujourd'hui près de 50 personnes et dit être encore à la re-cherche de nouveaux collaborateurs, sera versée dans l'entité Information Management (IMT) d'IBM. Cette dernière, qui chapeaute entre autres les axes content management, metadata manage-ment, information management et warehousing (avec des marques telles Lotus, Filenet, Webs-phere...) (1), compte aujourd'hui plus de 90 personnes. Là aussi, la mécanique de recrutement reste activée (une dizaine de personnes sont recherchées) notamment pour permettre à IMT d'ajouter une nouvelle activité de conseils et d'accompagnement à son portefeuille. A savoir, le programme In-formation Agenda qui s'appuie sur une série de bonnes pratiques et d'ateliers sur site via lesquels des collaborateurs IBM procèdent à une évaluation des priorités et besoins du client en termes d'"information management" (identification des besoins, amélioration de processus, recours à des méthodes d'accélération de déploiement spécifiques aux divers secteurs d'activités, accompagne-ment pour la mise en oeuvre de centres de compétences en business intelligence...).

Après la fusion effective des deux organisations, Edwin Van Waes, actuel patron de Cognos, de-meurera à la tête de cette composante de l'entité Information Management (IMT) qui, elle, est diri-gée par Ronny Kerkhofs.

Edwin Van Waes vient même de bénéficier d'une promotion puisqu'il est désormais directeur de Cognos Benelux (et non plus seulement de la filiale BeLux).

(1) IBM a récemment introduit une nouvelle 'brand' dans son catalogue. La 'couche' d'infrastructure qui regroupe les solutions d'intégration, d'entreposage et de gestion de données est désormais baptisée InfoSphere.

Nos partenaires