Hurd prochainement chez Dell, Oracle ou GM?

11/08/10 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

L'on n'a même pas fini de parler du départ de Mark Hurd chez HP que les spéculations vont déjà bon train à propos de son prochain emploi. Par la voix d'Adam Lashinsky, le magazine Fortune a en tout cas dressé une mini-liste des entreprises où Mark Hurd pourrait monnayer ses services. Tout en haut de cette liste, l'on trouve Dell, où les talents de Hurd en matière d'efficience opérationnelle (pour ne pas dire économies) seraient assurément les bienvenues. Chez Dell, il se retrouverait aussi dans une entreprise qui à certains égards est un concurrent direct de HP, ce qui pourrait éventuellement inciter cette dernière à protester.

Hurd prochainement chez Dell, Oracle ou GM?

L'on n'a même pas fini de parler du départ de Mark Hurd chez HP que les spéculations vont déjà bon train à propos de son prochain emploi.

Par la voix d'Adam Lashinsky, le magazine Fortune a en tout cas dressé une mini-liste des entreprises où Mark Hurd pourrait monnayer ses services.

Tout en haut de cette liste, l'on trouve Dell, où les talents de Hurd en matière d'efficience opérationnelle (pour ne pas dire économies) seraient assurément les bienvenues. Chez Dell, il se retrouverait aussi dans une entreprise qui à certains égards est un concurrent direct de HP, ce qui pourrait éventuellement inciter cette dernière à protester.

Une deuxième candidate est Oracle. Son patron, Larry Ellison, est non seulement un ardent défenseur de Mark Hurd, mais chez Oracle, Hurd serait aussi quelqu'un qui conviendrait particulièrement bien pour gérer l'activité hardware (comprenez les systèmes Sun). Voilà qui accroîtrait du coup l'expertise hardware de cette entreprise essentiellement orientée software.

Une troisième destination serait General Motors. Cette entreprise recherche en effet un patron mieux en place et a déjà démontré qu'elle recherchait aussi des personnes en dehors du secteur automobile. Ici également, les talents de Hurd en matière de restructuration, d'économies et d'efficience opérationnelle seraient appréciés.

Selon le journal New York Times, Hurd pourrait assurément aussi être sollicité par une société privée d'investissements pour diriger une entreprise ICT.

Bref, tout semblerait indiquer que Mark Hurd pourrait faire oublier rapidement son faux pas par un passage lucratif dans une autre entreprise.

En savoir plus sur:

Nos partenaires