Huawei supplante le leader de marché Ericsson

22/01/13 à 10:22 - Mise à jour à 10:21

Source: Datanews

L'année dernière, Huawei a enregistré 33 pour cent de bénéfice en plus et a vu son chiffre d'affaires croître de 8 pour cent à 26,6 milliards d'euros. L'entreprise chinoise dépasse ainsi tout juste le numéro un du marché, Ericsson, au niveau du chiffre d'affaires.

Huawei supplante le leader de marché Ericsson

L'année dernière, Huawei a enregistré 33 pour cent de bénéfice en plus et a vu son chiffre d'affaires croître de 8 pour cent à 26,6 milliards d'euros. L'entreprise chinoise dépasse ainsi tout juste le numéro un du marché, Ericsson, au niveau du chiffre d'affaires.

Contrairement à son concurrent ZTE, qui annonçait hier encore une méga-perte, Huawei a fait du bénéfice en 2012. Des chiffres encore provisoires, il ressort que le principal fabricant télécoms chinois a enregistré l'année dernière un bénéfice d'1,8 milliard d'euros (après conversion) et un chiffre d'affaires en hausse de 8 pour cent à 26,6 milliards d'euros. Le fabricant a vu son chiffre d'affaires croître en Europe (à 9,7 milliards d'euros), en Afrique, en Chine et en Asie, mais il éprouve davantage de difficultés sur le marché américain. C'est que les hommes/femmes politiques se demandent là-bas si Huawei et ZTE n'entretiennent pas des relations étroites avec les autorités chinoises. Une commission parlementaire américaine avait en octobre dernier encore qualifié les deux entreprises de "menace pour la sécurité des Etats-Unis".

Si les chiffres provisoires sont confirmés par le reviseur d'entreprises, Huawei supplantera, sur le plan du chiffre d'affaires, son concurrent suédois Ericsson, lequel, selon des chiffres provisoires cités par l'agence de presse Bloomberg, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 26,05 milliards d'euros (après conversion). Huawei deviendrait alors le plus grand fabricant télécoms au monde.

Septante pour cent du chiffre d'affaires d'Huawei proviennent des ventes aux opérateurs. Chez nous, toutes les grandes entreprises télécoms tournent quasi entièrement sur de l'équipement soit d'Huawei, soit de ZTE. Mais l'entreprise construit aussi des smartphones et est active sur le marché 'cloud', où elle table sur une "forte hausse de son chiffre d'affaires" au cours des cinq prochaines années, selon un porte-parole.

Contrairement à ZTE, Huawei n'est pas cotée en Bourse. Un porte-parole déclare qu'Huawei "envisage cependant toutes les options" pour une entrée possible en Bourse.

En savoir plus sur:

Nos partenaires