Huawei ne veut pas racheter de concurrents

06/11/13 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Datanews

Huawei n'envisage pas de reprendre des acteurs en difficultés tels BlackBerry ou Alcatel-Lucent. L'entreprise va par contre investir un demi-milliard de dollars dans la 5G.

Huawei ne veut pas racheter de concurrents

Huawei n'envisage pas de reprendre des acteurs en difficultés tels BlackBerry ou Alcatel-Lucent. L'entreprise va par contre investir un demi-milliard de dollars dans la 5G.

Voilà ce qu'a déclaré son CEO Eric Xu dans une interview accordée au Financial Times. L'entreprise chinoise en croissance rapide a été citée à plusieurs reprises déjà dans le cadre de rachats, comme ce fut le cas chez Nokia. Mais à entendre Xu, la reprise d'un autre fabricant de smartphones n'est pas à l'ordre du jour.

D'autres entreprises télécoms qui connaissent ces derniers temps des problèmes, comme Alcatel-Lucent, ne figurent pas non plus sur la liste des emplettes de la firme chinoise. Comme ces entreprises possèdent majoritairement la même gamme de produits que celle d'Huawei, un tel rachat ne stimulerait pas la moindre synergie.

5G Hier, Huawei a annoncé vouloir au cours des cinq prochaines années investir 600 millions de dollars dans le développement de la 5G et ce, même si l'évolution de celle-ci n'est pas encore bien claire. "Il n'y a pas de consensus ni sur ce à quoi ressemblera la 5G ni sur son timing", a expliqué Xu au Financial Times.

Bien que le déploiement de la 4G batte encore son plein, quasiment tous les grands noms se penchent déjà sur son successeur. En avril déjà, nous écrivions qu'Ericsson et Samsung notamment effectuaient des recherches en la matière. Il faudra cependant patienter à coup sûr des années encore, avant que le premier appareil supportant la technologie 5G apparaisse sur le marché.

En savoir plus sur:

Nos partenaires