Huawei ambitionne une place dans le segment premium avec son produit-phare P8

16/04/15 à 11:58 - Mise à jour à 21:48

Source: Datanews

Avec son nouveau smartphone P8, Huawei cible les consommateurs au budget limité qui veulent acquérir un appareil premium à un prix raisonnable. En plus d'intéressantes spécifications, le nouveau produit-phare offre un design moderne et frais, dans le prolongement des iPhone 6 et Sony Xperia Z3.

Huawei ambitionne une place dans le segment premium avec son produit-phare P8

Huawei P8 © .

Depuis qu'Huawei est arrivée sur le marché belge en tant que vendeur de smartphones, il y a quasiment trois ans, l'entreprise a déjà accompli un joli parcours. Sur le plan des ventes, les Chinois ne sont plus précédés que par Samsung et Apple, puisqu'ils ont entre-temps rattrapé et dépassé Nokia/Microsoft. Ceci dit, c'est provisoirement encore dans les segments inférieur et intermédiaire du marché qu'Huawei s'est approprié des parts de ses concurrents (essentiellement de Samsung), alors que dans le haut de gamme, l'entreprise ne s'est pas encore vraiment imposée.

Sur les 280.000 appareils qu'Huawei a vendus l'année dernière dans notre pays, plus de 30.000 appartenaient à la gamme P7, le précédent cheval de bataille de l'entreprise en quelque sorte. Et le phablet Mate 7, la réponse d'Huawei à la famille Galaxy Note de Samsung, est actuellement encore un produit de niche absolu en Belgique.

"Plus de dix pour cent des appareils écoulés l'an dernier sur le marché belge étaient de type premium", indique Dirk Pauwels, directeur général de la division mobile d'Huawei Belux. "Ce n'est certainement pas mal, si l'on tient aussi compte que nous ne sommes pas actifs depuis très longtemps ici et que les acheteurs premium doivent encore apprendre à connaître nos appareils haut de gamme."

Avec le P8, Pauwels espère déjà vendre 40.000 appareils en 2015. Si l'on se base sur les spécifications, le design et le prix de ce nouveau venu, ce n'est vraiment pas impossible. "Les consommateurs qui possèdent déjà des appareils meilleur marché d'Huawei, en sont très satisfaits", ajoute Pauwels. "C'est notamment cette catégorie de personnes que nous souhaitons convaincre d'opter pour un téléphone haut de gamme d'Huawei. Car dans le segment premium également, nous proposons des appareils de qualité à des prix qui sont quand même largement inférieurs à ceux des concurrents tels Apple et Samsung."

Le fait qu'Huawei ambitionne une place parmi les acteurs en vue, semblait en tout cas on ne peut plus clair lors de la présentation à la presse du P8 à Londres. Des comparaisons avec l'iPhone 6 et le Galaxy S6 sont évidentes. C'est ainsi que l'appareil entièrement métallique du fabricant chinois est avec 6,4 mm d'épaisseur non seulement plus mince que les concurrents susmentionnés, mais le P8 serait aussi plus économe en énergie et présente des rebords plus petits, ce qui fait que son écran paraît plus grand.

Ce qui nous amène directement aux spécifications. Huawei n'a pas utilisé les omniprésents jeux de puces Snapdragon de Qualcomm pour son produit-phare, mais a fait appel au processeur octa-coeur et 64 bits Kirin 930 auto-développé. Selon Huawei, ce nouveau Kirin est 80 pour cent plus rapide que le jeu de puces équipant le P7, et grâce à son architecture spéciale (où les différents coeurs du processeur, en fonction du scénario, ne sont activés que si c'est vraiment nécessaire), il serait aussi jusqu'à 20 pour cent moins énergivore. La mémoire de travail offre pas moins de 3 Go.

Rayon autonomie, P8 tient le coup une journée et demie en utilisation normale et une journée en utilisation intensive. Le 'power consumption firewall' veille en outre à ce que la consommation abusive de certaines applis soit bloquée, ce qui fait que l'accu de 2.600 mAh se décharge moins rapidement.

Appareil photo

L'un des atouts du P8, c'est son appareil photo de 13 MP. Tout comme celui équipant le Galaxy S6, celui-ci serait particulièrement performant dans de piètres conditions lumineuses, notamment grâce à un Imaging Signal Processor (ISP) spécial et au capteur rgbw, que l'on trouve pour la première fois sur un smartphone. La stabilisation d'image optique pourrait 'neutraliser' des secousses plus fortes que chez l'iPhone 6, et des premiers tests effectués, il apparait en effet que le P8 est capable de réaliser des prises de vue particulièrement réussies. Le fait qu'Huawei soit fan de selfies, on le savait depuis assez longtemps déjà. En façade du P8, l'on retrouve dès lors un très bon appareil photo de 8 MP. Quant aux possibilités de retouche et d'optimisation des photos, elles sont infinies.

L'écran de 5,2 pouces offre une résolution full HD (1.920x1.080 pixels) et va ainsi à l'encontre de la tendance d'opter pour la résolution quad HD. Une concession pour pouvoir comprimer le prix? Assurément. Mais reste à savoir si l'on a vraiment besoin d'un écran quad HD sur un téléphone.

En outre, l'appareil 'dual sim' est équipé du 'roaming+', ce qui lui permet d'établir trois fois plus rapidement une connexion avec le réseau ad hoc, alors que l'option 'wifi+' s'assure que le téléphone choisit automatiquement le meilleur réseau wifi de l'endroit.

Au niveau software, ce smartphone Android 5.0 offre pas mal de tralala. C'est ainsi que l'écran distingue les doigts des phalanges ('knuckles') et que vous pourrez avec une phalange sélectionner et couper du texte. Huawei parle ici de 'rich touch'.

Le smart international dialer veille à ce que l'appareil compose le numéro correct n'importe où, sans devoir ajouter les codes des pays, et quiconque ne retrouve provisoirement plus son P8, pourra l'appeler et recevra aussitôt une réaction.

Max et Lite

La grande surprise qui nous attendait à la présentation presse de Londres, c'est qu'Huawei n'est pas venue avec un seul appareil, mais trois. C'est ainsi que le P8 à un petit frère phablet, le P8 Max à méga-écran de 6,8 pouces et accu de pas moins de 4.360 mAh. En fait, l'on pourrait tout aussi bien parler d'une petite tablette dans ce cas. Quant au Lite, il constitue un autre frère sensiblement meilleur marché du segment intermédiaire, tournant sur un processeur octa-coeur Kirin 620 et disposant d'un écran de 5 pouces (1.280x720 pixels).

Le modèle de base du P8 'ordinaire' revient à 499 euros (mémoire de stockage de 16 Go), alors que la version premium intégrant une mémoire de stockage de 64 Go coûte 599 euros. Le P8 Max sera proposé à partir de 549 euros, tandis que le prix conseillé du P8 Lite sera de 250 euros. Le P8 et le P8 Max se déclinent en quatre couleurs: Mystic Champagne, Prestige Gold, Titanium Grey et Carbon Black. Les appareils devraient être commercialisés en Belgique à partir de la mi-mai.

En savoir plus sur:

Nos partenaires