HPE envisage de vendre sa branche logicielle

13/07/16 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Datanews

Hewlett Packard Enterprise (HPE) envisage de vendre une part plus importante de ses divisions logicielles, déclare Bloomberg. HPE deviendrait ainsi plus petite et plus flexible, et se concentrerait sur les serveurs, le stockage et l'infrastructure réseau.

HPE envisage de vendre sa branche logicielle

. © Hewlett Packard Enterprise

Selon Bloomberg, HPE souhaite se séparer d'entreprises logicielles reprises antérieurement, telles qu'Autonomy, Mercury Interactive et Vertica Systems. Meg Whitman, CEO de HPE, désire ainsi positionner davantage l'entreprise en tant que fournisseur de solutions de centres de données modernes, comme du stockage, des serveurs, des réseaux, ainsi que des solutions sans fil et dans le cloud.

CSC HPE avait déjà annoncé la scission de sa division Enterprise Services et sa fusion avec CSC pour former une nouvelle entreprise. Les actionnaires de HPE reçoivent 50 pour cent de parts dans cette future nouvelle entreprise qui, avec un chiffre d'affaires annuel de 26 milliards de dollars, se positionnera dans le top 3 des fournisseurs de services IT au monde.

L'entreprise sera active dans 70 pays pour servir 5 000 clients d'envergure. La future nouvelle entreprise sera dirigée par Mike Lawrie, CEO de CSC, tandis que Meg Whitman, CEO de HPE, fera partie du Conseil d'administration. Le top management sera complété par Paul Saleh, CFO de CSC, et Mike Nefkens, vice-président exécutif et directeur général de HPE Enterprise Services. Dans le cadre de la transaction, de nouvelles actions seraient émises à concurrence de 4,5 milliards de dollars, un dividende de 1,5 milliard serait distribué et 2,5 milliards de dollars de dettes seraient rayés des comptes annuels de HPE. Une fois l'opération clôturée, HPE pourra également économiser 1 milliard en termes de coûts.

Via DutchITChannel.nl

Nos partenaires