HP Software: "Nous jouerons notre rôle dans la consolidation du marché"

27/11/07 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

A l'occasion de la conférence HP Software Universe de Barcelone, où la société attend cette semaine 4.000 personnes, Tom Hogan, vice-président de HP Software depuis près de deux ans (il est venu de Vignette), a de nouveau laissé entendre que HP continuerait à rechercher des cibles d'acquisition potentielles pour renforcer le catalogue de sa division Logiciels.

A l'occasion de la conférence HP Software Universe de Barcelone, où la société attend cette semaine 4.000 personnes, Tom Hogan, vice-président de HP Software depuis près de deux ans (il est venu de Vignette), a de nouveau laissé entendre que HP continuerait à rechercher des cibles d'acquisition potentielles pour renforcer le catalogue de sa division Logiciels.

Une bonne part des ressources de R&D (70% selon ses dires) est aujourd'hui dédiée à l'"innovation logicielle" de HP. Histoire d'accentuer la cadence du 'go-to-market'. "Et si nous constatons que cela ne suffit pas, nous cherchons à reprendre. Pas n'importe qui mais le leader du marché visé. HP sera un acteur stratégique de la consolidation du marché".Il y a peu, Tom Hogan avait déclaré que "dans certains segments", les cibles pourraient représenter des mises de fonds de 300 à 500 millions de dollars, voire, parfois, "dans les 5 à 10 milliards". Pactole indispensable pour se payer le leader pressenti.

Quels sont donc ces segments que vise HP? "Quand nous écoutons nos clients, ils nous disent trouver dans notre catalogue BTO (Business Technology Optimization; solutions d'administration IT) 98% de ce qu'ils cherchent. Nous n'avons donc pas de grosses lacunes à combler de ce côté-là. Par contre, en BIO (Business Information Optimization) et pour la transformation du marché CME (secteurs des communications, des contenus et des médias; offre articulée essentiellement sur OpenCall), il y a des lacunes et des opportunités où nous pouvons encore étendre notre propriété intellectuelle et ajouter de la valeur. Dans ces domaines, nous explorons les possibilités- tant en interne qu'en externe".

Et pour être tout à fait clair, signalons que l'axe BIO concentre divers segments, dont la Business Intelligence, la gestion de contenus, les solutions de gestion de conformité et la disponibilité des données (sauvegarde, restauration, gestion des risques)... L'offre CME, elle, concerne à la fois la gestion des contenus, les communications- classiques ou 'convergées'... Il y a donc matière à acquisition(s).

La division HP Software a réalisé, en 2007, un chiffre d'affaires de 2,33 milliards de dollars, "en progression de 79% par rapport à l'exercice antérieur". Si l'on 'gomme' l'effet des acquisitions (Mercury mais aussi Opsware), la progression est évidemment moins nette "mais notre catalogue, hors acquisitions, n'en a pas moins progressé de quelque 30%", insistait Tom Hogan.

Le bénéfice opérationnel a quant à lui fait un bond de 309%. "C'est la marge la plus importante parmi les diverses divisions de HP".

Personnel de la division: plus de 7.000 personnes, dans 170 pays. Et la société parle d'engager quelque 500 personnes dans la zone EMEA en 2008 pour "supporter la croissance".

Nos partenaires