HP se donne le temps de la réflexion pour intégrer Mercury

13/12/06 à 00:00 - Mise à jour à 12/12/06 à 23:59

Source: Datanews

HP avait laissé entendre à divers médias (de Data News à Cnet) qu'elle profiterait de sa conférence annuelle Software Universe, à Vienne, pour donner quelques détails ('roadmap') sur une future offre intégrée HP-Mercury. Mais c'etait visiblement sous-estimer l'ampleur de la tâche.

Pas la moindre trace de 'roadmap' et aucune promesse de date pour le lancement des premiers produits qui combineraient l'offre historique d'HP Software, plutot orientée gestion de systèmes opérationnels (avec Openview comme produit phare), et le portefeuille de son acquisition Mercury Interactive, plutot orienté test et gestion des performances d'applications en phase de développement. HP explique vouloir d'abord s'accorder le temps de la réflexion et bien analyser les besoins des clients, "vu l'étendue de nos offres respectives", a souligné Tom Hogan (ex-CEO de Vignette), qui tient les rênes de HP Software depuis février dernier. Il est vrai que le rachat de Mercury - le plus grand jamais réalisé par HP après celui de Compaq - n'a été finalisé que le 6 novembre dernier.Les quelques clients que nous avons rencontrés, se sont également montrés assez déçus de ne pas en savoir un peu plus sur les bénéfices croisés qu'ils pourraient retirer de l'acquisition. Par ailleurs, certains auraient aimé être rassurés sur l'évolution future de certains produits, où les deux offres se chevauchent, même partiellement. Il faudra faire prevue de patience...En attendant, au niveau de l'emballage marketing, HP délaisse quelque peu le concept d''adaptive enterprise' au profit de celui de 'business technology optimization' hérité de Mercury. Mais tout ceci nous renvoie au problème, vieux comme le mainframe, de l'alignement entre IT et business.

Nos partenaires