"HP regrouperait ses branches PC et imprimantes"

21/03/12 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

Selon des rumeurs non confirmées dans des médias américains, HP entendrait réunir son 'personal systems group' (PC) et son 'imaging & printing group' (imprimantes). Les deux divisions opèrent depuis des années en tant que 'business units' totalement indépendantes.

"HP regrouperait ses branches PC et imprimantes"

Selon des rumeurs non confirmées dans des médias américains, HP entendrait réunir son 'personal systems group' (PC) et son 'imaging & printing group' (imprimantes). Les deux divisions opèrent depuis des années en tant que 'business units' totalement indépendantes.

Ces rumeurs circulant sur le marché sont très étonnantes, surtout compte tenu des précédents historiques. L'ex-CEO Carly Fiorina avait une fois déjà tenté de fusionner les deux branches, alors que son successeur, Mark Hurd, les avait de nouveau séparées. Leo Apotheker, le prédécesseur de l'actuelle CEO Meg Whitman, avait lui-même perdu son emploi en décidant de faire une émanation (spin-off) indépendante de la branche PSG, une décision que Meg Whitman annula par la suite. Or voici que Whitman elle-même choisirait à présent de regrouper HP PSG et HP IPG...

Ces mêmes médias américains annoncent dans ce contexte notamment le départ de Vyomesh Joshi, le directeur du groupe des imprimantes. Joshi prendrait sa retraite. L'ensemble réuni serait dirigé par Tod Bradley, actuellement à la tête du PSG. La fusion aurait aussi des conséquences au niveau du personnel.

Nous écrivons tout cela au conditionnel, car la rumeur propagée par les médias américains n'est absolument pas confirmée par l'entreprise, comme le souligne aussi Anneleen Holleweg, pr-manager chez HP Belux. Poser des questions à propos de l'impact en Belgique d'une telle fusion est donc à tout le moins prématuré.

Aujourd'hui dans notre pays, Erik Van Bael dirige l'activité 'enterprise', Dirk Slachmuylder est à la tête du groupe imaging & printing, alors que Raf Cuyvers est responsable du PSG. Ce dernier affirmait au début de cette année encore dans Data News - à propos des décisions prises par Apotheker - que "si l'on mettait tout dans le même pot, ce serait comme si un décathlonien concurrençait un sprinter et un sauteur à la perche."

En savoir plus sur:

Nos partenaires