HP mise à l'amende pour corruption

10/04/14 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Source: Datanews

Aux Etats-Unis, Hewlett-Packard va devoir payer 108 millions de dollars après avoir été accusée de corruption de personnel gouvernemental.

HP mise à l'amende pour corruption

Aux Etats-Unis, Hewlett-Packard va devoir payer 108 millions de dollars après avoir été accusée de corruption de personnel gouvernemental.

Selon le contrôleur boursier américain SEC, HP a consacré entre 2000 et 2010 quelques millions de dollars à des fins de corruption en Russie, Pologne et au Mexique et ce, en échange de contrats publics rentables.

Les principales corruptions ont eu lieu en Russie pour une valeur de deux millions de dollars. Au Mexique, il est question d'un million de dollars, alors qu'en Pologne, HP aurait consacré 600.000 dollars en vue de faciliter le décrochage de contrats. Mais l'entreprise n'a pas versé que de l'argent. C'est ainsi qu'en 2006, des responsables IT au sein des pouvoirs publics polonais ont été invités à assister à une conférence à San Francisco, combinée à un voyage d'agrément à Las Vegas.

HP est accusée à présent de ne pas avoir exercé un contrôle interne suffisant en vue d'arrêter ces actions illégales. L'entreprise a entre-temps rompu ses relations avec les personnes corrompues. A The Register, le géant IT déclare qu'il ne s'agissait que d'un nombre limité de gens.

Fin du mois dernier, nous écrivions encore que HP avait, conjointement avec Belgacom, empoché dans notre pays le contrat d'externalisation flamand pour un montant de quelques centaines de millions d'euros. Par souci de clarté, ajoutons que cette opération n'a absolument rien à voir avec l'affaire de corruption touchant les trois pays susmentionnés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires