HP gagne le procès Itanium qui l'opposait à Oracle

Guy Kindermans

02/08/2012 - 11:56

Oracle doit continuer à proposer ses produits basés Intel Itanium et ce, jusqu’à ce que HP arrête de vendre ses serveurs pilotés Itanium.

HP et Oracle s’affrontaient dans un procès, du fait qu’Oracle avait pris la décision de ne plus développer ses produits basés Itanium. Oracle jugeait en effet que le processeur Intel Itanium et les serveurs pilotés Intanium de HP étaient une affaire terminée. HP reprocha alors à Oracle de ne pas respecter ses obligations contractuelles et lui intenta un procès. C’est dans ce cadre qu’un juge a rendu un jugement en faveur de HP , par lequel il affirme qu’Oracle n’a en effet pas respecté ses obligations contractuelles. Selon le juge, il n’appartient pas à Oracle de décider si elle continue de supporter ou non les serveurs HP Itanium, eu égard aux accords passés.

Le juge contraint donc Oracle à continuer à commercialiser les produits qui étaient proposés sur les serveurs Itanium au moment de la conclusion de l’accord entre HP et Oracle, en ce compris les nouvelles ‘releases’, versions et mises à jour de ces produits. Et Oracle doit continuer à le faire jusqu’à ce que “HP arrête de vendre ses serveurs pilotés Itanium”. Oracle doit aussi réaliser les travaux de conversion nécessaires, sans indemnisation de la part de HP.

Oracle a déjà annoncé qu’elle irait en appel de cette sentence. Il n’y a rien dans le jugement rendu par le juge qui réfute la conviction d’Oracle que l’Itanium est en fin de vie, selon Oracle. L’entreprise indique aussi que l’accord conclu avec HP interdit à Oracle le droit de prendre des décisions en matière de développement de la plate-forme.

Les infos de DataNews aussi via Facebook

Plus sur: , , ,

   

Réagir

 

Whitepapers

 
 
 

Nous vous recommandons aussi