HopiTAAL propage via internet le virus du néerlandais dans les hôpitaux bruxellois

14/11/12 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Datanews

La ministre bruxelloise en charge de l'Informatique, Brigitte Grouwels (CD&V), a présenté mardi au CHU Brugmann, à Laeken, "HopiTAAL", le premier environnement électronique d'apprentissage du néerlandais destiné à l'ensemble des hôpitaux bruxellois, privés comme publics.

HopiTAAL propage via internet le virus du néerlandais dans les hôpitaux bruxellois

La ministre bruxelloise en charge de l'Informatique, Brigitte Grouwels (CD&V), a présenté mardi au CHU Brugmann, à Laeken, "HopiTAAL", le premier environnement électronique

d'apprentissage du néerlandais destiné à l'ensemble des hôpitaux bruxellois, privés comme publics.

Issu de la coopération entre les hôpitaux publics du réseau Iris, la Maison du Néerlandais et le Centre d'Informatique pour la Région bruxelloise (CIRB), HopiTAAL propose un apprentissage ludique du néerlandais axé sur la terminologie médicale.

Ce module se décline en trois niveaux, du débutant au confirmé, et offre un enseignement adapté selon le type profession, à savoir personnel d'accueil, infirmier ou médecin. Il est accessible via internet du lieu de travail comme du domicile.

Brigitte Grouwels rappelle l'importance de pouvoir s'exprimer dans sa langue maternelle dans les situations d'urgence: "Dans notre région bilingue vivent ou travaillent 300.000 néerlandophones. Un service bilingue et de qualité dans le secteur des soins de santé est littéralement vital."

Considérant l'afflux d'infirmiers étrangers et la multiculturalité de la capitale de l'Europe, ce logiciel devrait être développé en français et en anglais d'ici un an.

Iris, la coupole des hôpitaux bruxellois du secteur public qui compte 9.000 travailleurs, et la Maison du Néerlandais travaillent depuis 2005 au développement d'une politique de gestion linguistique innovante.

Des formateurs internes du réseau Iris ont dispensé des cours de néerlandais à 300 urgentistes depuis 2006 et à 250 personnes en charge de l'accueil depuis 2008.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires