Hewlett-Packard ouvre un laboratoire en Russie

22/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 21/01/07 à 23:59

Source: Datanews

HP ouvre aujourd'hui un centre de recherche à Saint-Pétersbourg, en Russie. Ce laboratoire effectuera des recherches dans le domaine de la technologie de l'information.

HP Labs Russia est le troisième centre de recherche ouvert par HP au cours des cinq dernières années. En 2002, HP en avait lancé un à Bangalore (Inde) et un autre encore à Bejing (Chine) en 2005. Elle dispose aussi de filiales à Bristol (Grande-Bretagne), à Haifa (Israël) et à Tokyo (Japon). Son siège central est situé à Palo Alto aux Etats-Unis. Les recherches qui seront menées dans le laboratoire russe se concentreront sur des matières IT, telles que l'extraction de données, la gestion de l'information et l''utility computing'. En outre, il s'occupera aussi de nouvelles méthodes de localisation et d'analyse de l'information utile dans d'énormes quantités de données générées par le web mondial et d'autres sources. Une étude a démontré que cette quantité de données augmente de 50 pour cent chaque année. La Russie et son enseignement se distinguent tout particulièrement dans les domaines de l'informatique et des mathématiques. HP espère pouvoir tirer parti du talent russe.Le laboratoire est provisoirement hébergé dans les bâtiments HP existants à Saint-Pétersbourg et rapportera à Beth Keer, directeur Information Services and Process Innovation Lab, qui prendra en charge ad interim sa destinée jusqu'à ce qu'un directeur compétent à temps plein et une équipe de recherche soient trouvés.L'ouverture du laboratoire est l'étape suivante dans la stratégie appliquée par HP dans le domaine de la gestion de l'information. Précédemment, l'entreprise avait déjà annoncé vouloir héberger ses départements gestion de l'information et BI dans une division logiciels séparée.

Nos partenaires