Havas prend le contrôle de Boondoggle

10/07/12 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Source: Datanews

La 'digital agency' louvaniste Boondoggle passe entre des mains françaises. Le géant publicitaire français Havas y prend en effet une participation de 60 pour cent.

Havas prend le contrôle de Boondoggle

La 'digital agency' louvaniste Boondoggle passe entre des mains françaises. Le géant publicitaire français Havas y prend en effet une participation de 60 pour cent.

La direction (le CEO Pieter Goiris et le COO Werner Camps) conserve les 40 pour cent d'actions restants. "Cela ne changera rien au niveau du personnel et des clients. Nous resterons indépendants", déclare Pieter Goiris, CEO et co-fondateur de l'entreprise. Boondoggle - depuis 2007 la nouvelle appellation de l'agence créée précédemment en tant qu'i-merge - occupe quelque 120 personnes à Louvain et Amsterdam. Le montant du rachat de la participation n'a pas été communiqué.

Pour David Jones, le patron de Havas, Boondoggle est le parfait exemple d'une agence publicitaire qui intègre à merveille campagnes numériques et médias sociaux et qui parvient à jongler avec ces données. Havas acquiert ainsi aussi des clients en vue comme Coca-Cola, Nike, Heinz Europe, Iglo Europe, Delhaize, Kinepolis, Belgacom et Thomas Cook. Grâce à ce rachat, Boondoggle aura de son côté accès à d'autres marchés internationaux.

Par ailleurs, le secteur connaît actuellement une phase de consolidation. ONE Agency est en effet en quête d'un repreneur après sa faillite, alors que Sanoma a racheté l'agence de communication Head Office il y a une semaine et que le groupe américain Omnicom négocierait en vue de reprendre LBi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires