Hausse progressive des 'start-ups' IT belges

24/04/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Lors de notre récent débat consacré aux 'start-ups' (voir Data News n° 13 du 11 avril), les experts avaien déjà pressenti l'amélioration du climat en matière IT dans notre pays. Les chiffres publiés par l'organisation des indépendants flamands Unizo confirment cette tendance avec une hausse progressive des 'start-ups' depuis 2003.

Lors de notre récent débat consacré aux 'start-ups' (voir Data News n° 13 du 11 avril), les experts avaien déjà pressenti l'amélioration du climat en matière IT dans notre pays. Les chiffres publiés par l'organisation des indépendants flamands Unizo confirment cette tendance avec une hausse progressive des 'start-ups' depuis 2003.

En 2007, le nombre de nouvelles entreprises IT a crû de 10%, une hausse comparable à celles des années précédentes, selon les chiffres d'Unizo. La Belgique comptait ainsi 2.704 nouvelles petites entreprises IT (et indépendants en profession principale ou secondaire), soit un peu moins de 4% du nombre total de 'start-ups'. Ce nombre, juste un peu moins de 70.000, a augmenté de 10% en 2007. Tout comme les années précédentes, quelque 60% des 'IT-starters' se situent en Flandre, soit 1.611 exactement. Les 1.093 restantes ont vu le jour à Bruxelles et en Wallonie. Cette proportion est comparable à celle de l'ensemble des jeunes entreprises.

"On observe que le nombre de 'IT-starters' suit une jolie courbe ascendante. Mais ce n'est pas la seule raison, explique Ian De Ruyver, conseiller juridique IT chez Unizo. Depuis 2003-2004, le négativisme, qui a suivi l'éclatement de la bulle internet, a disparu. L'IT a refait surface et de belle manière. Il en résulte que les grandes sociétés comme les PME investissent de nouveau dans les réseaux, les logiciels et le matériel." De Ruyver ne peut cependant étayer la même évolution dans les pays voisins, "mais des échos provenant des Pays-Bas par exemple révèlent là aussi un meilleur climat. On croit de nouveau dans l'informatique."

L'avenir se teinte donc de rose. "Mais nous n'atteindrons plus un pic spectaculaire comme en l'an 2000, s'attend De Ruyver. La croissance sera modérée." Unizo même entend répondre à cet intérêt croissant. "On remarque que les PME surtout affichent un besoin croissant de conseils en IT." C'est dans ce but qu'Unizo a depuis un certain temps déjà développé sa plate-forme ICT Coach. "Nous effectuons déjà nettement plus d'audits IT dans les PME et leur proposons davantage d'outils. Entreprendre sur l'internet, l'e-business et l'e-commerce sont aussi prioritaires. Sur ce plan, nous devons rattraper notre retard sur les Pays-Bas." Actuellement, tout cela se greffe surtout sur l'initiative flamande 'KMO-IT'. "Mais nous envisageons de lui donner un sérieux coup de barre et de l'étendre nettement. KMO-IT, si cette appellation demeure, ne sera alors plus qu'une des nombreuses initiatives. A brève échéance, nous allons réagir de manière nettement plus large à l'intérêt IT."

Nos partenaires