Hausse explosive du nombre de quasi-collisions entre drones et avions

14/08/15 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Le contrôleur aérien américain FAA met en garde contre le danger de l'utilisation irresponsable des drones. Le nombre de quasi-collisions avec des avions a en effet énormément augmenté l'année dernière.

Hausse explosive du nombre de quasi-collisions entre drones et avions

© BELGAIMAGE

En 2014, des pilotes avaient annoncé à 238 reprises avoir vu un drone proche d'eux. Au 9 août de cette année, ce nombre s'élevait déjà à 650. La FAA entend donc donner le signal fort selon lequel l'utilisation de drones à proximité d'avions et d'hélicoptères est extrêmement dangereuse et est en outre illégale. Cette utilisation illégale de drones peut conduire à des amendes salées, voire à des peines de prison dans les cas les plus extrêmes.

A une hauteur de 3.000 mètres

En juin 2014, des pilotes de différents types d'avion avaient découvert 16 de ces petits engins sans équipage et le mois suivant, ce nombre avait grimpé à 36. Cette année, 138 drones ont été aperçus en juin à des hauteurs pouvant atteindre 10.000 pieds (3.100 mètres), contre 137 en juillet.

En outre, affirme la FAA, les pompiers ont dû régulièrement interrompre l'extinction d'incendies de forêt du fait que les avions bombardiers d'eau amphibies ne pouvaient décoller en raison de la présence de drones à proximité.

La FAA prépare du reste une loi réglant l'utilisation commerciale des drones. Ceux-ci doivent toujours rester à vue de leur... pilote et ne peuvent voler à plus de 150 mètres d'altitude. En Belgique, la législation relative aux drones devrait voir le jour cet automne. Il existe déjà 5 choses à faire pour pouvoir bientôt piloter un drone.

En savoir plus sur:

Nos partenaires